Nucléaire : Le plus vieux réacteur du monde troué comme «un Emmental»

Nucléaire : Le plus vieux réacteur du monde troué comme «un Emmental»© Arnd Wiegmann Source: Reuters
La centrale nucléaire de Beznau

La cuve du réacteur de Beznau I (Suisse), toujours en activité, serait recouverte de petites fissures. Un danger, dénoncent les associations écologistes.

Citant deux sources indépendantes, le quotidien suisse Tages Anzeiger évoque un millier de trous d'environ un demi-centimètre dans la paroi de la cuve.

Erigée en 1969, la centrale, qui ressemble d’après La Tribune de Genève à «un Emmental, ou presque» est provisoirement déconnectée pour révision jusque février prochain. En cause, d’après le porte-parole du groupe Axpo, qui gère les installations, «il ne s'agit pas de fissures, mais éventuellement de salissures ou de variations dans l'épaisseur du matériau par endroits». Mais si la révélation du journal suisse s’avère exacte, la remise en activité serait potentiellement dangereuse. En effet, des substances radioactives pourraient s’échapper de la cuve, située à une cinquantaine de kilomètres de Zurich. La Tribune de Genève parle d’un million d’habitants dans un rayon de 30 kilomètres autour du site, ce qui a suscité l'indignation d'opposants au nucléaire sur les réseaux sociaux.

Nucléaire : Le plus vieux réacteur du monde troué comme «un Emmental»© Capture d'écran de Google Maps
Géolocalisation de la centrale

La centrale de Beznau était, depuis quelques temps déjà, dans le viseur d’associations écologistes. Le comité suisse Sortir du Nucléaire la classait d’ailleurs comme la quatrième plus dangereuse au monde dans une étude publiée il y a quelques jours. Quant à l’ONG Greenpeace, elle exigeait sa fermeture pour cause de vétusté, contredisant l’analyse de l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire, qui l’avait pourtant déclarée apte au fonctionnement en 2012. Des membres de l’association écologiste, suspendus au réacteur, avaient d’ailleurs mené une action en 2014.

Auteur: Greenpeace Schweiz

Une source interne de la centrale estime que cette nouvelle révélation est «tellement grave que Beznau I, toujours en révision, ne pourra plus jamais redémarrer». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»