Poutine : on ne sait pas qui est à la tête de l’Armée syrienne libre

Vladimir Poutine et Sergueï Choïgou Source: RIA NOVOSTI
Vladimir Poutine et Sergueï Choïgou

Le président français a proposé de réunir les forces du président el-Assad et de l’Armée syrienne libre pour lutter contre l’Etat islamique, a révélé Vladimir Poutine, pour qui cette structure reste fantôme.

«Lors de ma dernière visite à Paris, le président français François Hollande a exprimé une idée intéressante en disant qu’il fallait réunir les efforts de l’armée d’el-Assad et de la soi-disant Armée syrienne libre», a déclaré Vladimir Poutine alors qu'il rencontrait Sergueï Choïgou, son ministre de la Défense, le 7 octobre.

Cependant, le président russe a ajouté que la Russie ne savait pas exactement où cette Armée syrienne libre se trouvait et qui était à sa tête.

«Si nous considérons que l’Armée syrienne libre est une aile militaire de la soi-disant partie saine de l’opposition, l’unification de leurs forces contre l’ennemi commun, Daesh, le Front al-Nosra et les autres organisations terroristes, pourrait créer une bonne condition pour un règlement politique en Syrie», a ajouté le président russe.

D’après lui, c’est une solution politique qui doit mettre fin aux conflits comme celui qui se déroule en Syrie. «Des conflits de ce genre doivent être réglés par des solutions politiques», a martelé Vladimir Poutine.

De plus, le président russe s'est félicité de l'efficacité des missiles russes qui ont atteint des cibles de Daesh à 1 500 km de distance.

«Le fait que nous ayons lancé des missiles depuis la mer Caspienne à une distance de 1 500 kilomètres et ayons atteint toutes nos cibles, cela témoigne de la bonne préparation des entreprises du complexe militaro-industriel et de leurs personnels», a déclaré Vladimir Poutine.

Dans ce contexte, le président russe a loué l’action pilotes russes engagés dans l’opération militaire en Syrie. «Bien sûr, les pilotes qui travaillent en Syrie méritent une reconnaissance particulière, ainsi que les marins de la flotte de la Caspienne, comme l’a montré l’utilisation des armes de précision», s’est félicité le maître du Kremlin.

Depuis une semaine, l’aviation russe bombarde les positions des terroristes en Syrie et a réalisé à ce jour plus de 120 sorties. Maintenant, les forces navales se sont jointes aux forces aériennes pour mener à bien l’opération anti-terroriste.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales