A l'ONU, Netanyahou accuse le Hezbollah de détenir des armes près de dépôts de carburant à Beyrouth

- Avec AFP

A l'ONU, Netanyahou accuse le Hezbollah de détenir des armes près de dépôts de carburant à Beyrouth Source: Reuters
Vidéo
Benjamin Netanyahou en août (image d'illustration).

Dans un discours préenregistré diffusé à l'Assemblée générale de l'ONU, Benjamin Netanyahou a accusé le Hezbollah de détenir un entrepôt d'armes secret à Beyrouth à côté de dépôts d'hydrocarbures. L'organisation chiite a démenti ces accusations.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a accusé le 29 septembre le Hezbollah libanais de posséder un entrepôt d'armes «secret» à proximité de «dépôts» de carburant à Beyrouth, ce qui pourrait déboucher sur une «nouvelle tragédie» en cas d'explosion. 

Israël accuse depuis deux ans le Hezbollah, allié de l'Iran, de convertir des roquettes en missiles de précision dans différentes installations au Liban, notamment sur un site à proximité de l'aéroport international de Beyrouth.

Dans un discours depuis Jérusalem retransmis à l'Assemblée générale de l'ONU, Benjamin Netanyahou a présenté une carte montrant d'après lui un «entrepôt d'armes secret» dans la banlieue sud de Beyrouth, bastion de la formation chiite, près de l'aéroport. Il s'agit selon l'armée israélienne de missiles précision.

Je dis au peuple du Liban : Israël ne vous veut aucun mal, mais l'Iran si

Il a précisé que cet «entrepôt» se trouvait «à un mètre» d'une «compagnie de gaz» et à une cinquantaine de mètres «d'une station d'essence». 

En se référant à l'explosion meurtrière qui a secoué Beyrouth au mois d'août, le chef du gouvernement israélien, par ailleurs en lutte ouverte contre l'Iran et le Hezbollah, a mis en garde contre une «autre tragédie» en cas d'explosion de ce dépôt d'armes présumé.

«Je dis aux gens du quartier de Jnah [sud de Beyrouth, Ndlr.], vous devez agir maintenant, vous devez vous opposer à ceci car si cela explose ce sera une autre tragédie», a déclaré en anglais Benjamin Netanyahou.

«Je dis au peuple du Liban : Israël ne vous veut aucun mal, mais l'Iran si. L'Iran et le Hezbollah vous ont placés délibérément, vous et vos familles, face à un grave danger», a-t-il ajouté.

«Netanyahou ment», pour Nasrallah 

A Beyrouth, le chef de la formation libanaise a réagi en accusant le Premier ministre israélien de «chercher comme d'habitude à retourner le peuple libanais contre le Hezbollah».

Dans un discours télévisé, Hassan Nasrallah a en outre invité la presse «à se rendre sur les lieux, à constater ce qu'il y a sur place et à montrer au monde entier et en direct que Netanyahou ment». 

Le Hezbollah n'entrepose pas «de roquettes dans le port de Beyrouth ni à proximité de stations de carburant», a-t-il affirmé.

Israël et le Liban sont techniquement en état de guerre, et leur frontière commune, patrouillée côté libanais par une force de l'ONU, reste le théâtre d'incidents sporadiques.

L'an dernier, des échanges de tirs nourris à la frontière entre les deux pays avaient rappelé, le temps d'une journée, le spectre de la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah.

Depuis le début de la guerre en Syrie, Israël a par ailleurs mené de nombreux raids aériens dans ce pays, visant notamment des combattants du Hezbollah libanais et des forces iraniennes qui soutiennent le président syrien Bachar el-Assad. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»