Royaume-Uni : arrivée de plusieurs bateaux de migrants après la traversée de la Manche

Royaume-Uni : arrivée de plusieurs bateaux de migrants après la traversée de la Manche© Matthew Childs Source: Reuters
Des migrants sont amenés au port de Douvres par les forces frontalières, à Douvres (Kent) en Angleterre, le 12 août 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs dizaines de migrants ont accosté sur le sol britannique dans les environs de Douvres, comme en témoignent de multiples vidéos sur les réseaux sociaux. La zone est marquée par une augmentation des arrivées clandestines venues de France.

Selon le tabloïd britannique le Daily Mail et d'autres médias régionaux, ainsi que des vidéos partagées ce 2 septembre sur les réseaux sociaux, plusieurs embarcations de migrants clandestins ont accosté sur la côte du Kent à Douvres. «Jusqu'à 25 bateaux» auraient ainsi été observés selon le quotidien britannique, qui évoque une traversée de la Manche depuis la France.

«Quatre canots pneumatiques ont échappé à la Force frontalière pour débarquer à la plage de Warren près de Folkestone, tandis que le canot de sauvetage de Douvres a amené 25 réfugiés dans le port ce matin –et il en transportait environ 13 vers le rivage vers 10h», décrit encore le Daily Mail dans son article intitulé : «Des migrants épuisés luttent vers le rivage et s'effondrent sur la plage de Douvres».

«D'autres migrants sont photographiés arrivant à Douvres», a pour sa part titré le média en ligne Kent Online.

«Cela ressemble à une journée record pour les traversées illégales de la Manche. Regardez les images du port de Douvres percuté et 28 personnes atterrissant à Shakespeare Beach. La colère publique augmente et à juste titre», a de son côté rapidement tweeté Nigel Farage, ancien eurodéputé pro-Brexit, commentant une première vidéo montrant l'arrivée d'un bateau de sauvetage avec plusieurs rescapés à bord.

Et l'homme politique britannique de partager une seconde vidéo, dans laquelle on aperçoit des canots de sauvetage s'approchant d'une plage où d'autres rescapés semblent avoir à peine accosté. «Ces images viennent juste de la plage de Shakespeare, à Douvres. Choquant», a une nouvelle fois tweeté Nigel Farage.

Au début du mois d'août déjà, les autorités britanniques, qui coopèrent étroitement avec leurs homologues français sur la question, leur avaient demandé un renforcement des contrôles pour stopper les départs clandestins en bateau. «Depuis le début de l’été, les bateaux d’immigrés clandestins tentant la traversée de la Manche pour se rendre au Royaume-Uni se multiplient», témoignait en effet Le Monde dans un article daté du 12 août 2020.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix