Des rebelles syriens demandent aux Etats-Unis des missiles antiaériens pour lutter contre les Russes

Des rebelles syriens demandent aux Etats-Unis des missiles antiaériens pour lutter contre les Russes Source: RIA NOVOSTI
La base aérienne russe en Syrie

Des groupes d’oppositions syriens se sont adressés au président américain Obama, vendredi. Les rebelles lui demandent de leur fournir des missiles antiaériens pour qu’ils puissent se protéger des raides russes, indique le journal The Washington Post.

Il s’agit des «rebelles modérés» soutenus par les Etats-Unis. Après avoir indiqué que leurs positions avaient été touchées par 15 frappes russes vendredi, les rebelles ont demandé à Washington d’envoyer des missiles antiaériens capables de résister aux bombardements de l’aviation russe.

«Les Etats-Unis ont cependant souligné ne pas avoir de plan immédiat d’assistance supplémentaire pour les rebelles. Ceux-ci sont déjà armés et entraînés par un programme de la CIA visant à affaiblir le maintien au pouvoir du président actuel el-Assad», note le journal.

Un représentant du Pentagone a néanmoins indiqué que la question faisait l'objet d'un examen. «C’est une question compliquée et la réponse est encore plus compliquée», a expliqué le représentant sous couvert d’anonymat.

Dès le lancement des opérations militaires russes contre les positions de Daesh, de nombreux soupçons émergés. Par exemple, l'affirmation du Pentagone que les raids russes «n’ont probablement pas visé l'EI».

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a toutefois rejeté tous ces accusations en les qualifiant d’infondées. «Les rumeurs indiquant que les objectifs de ces frappes n'étaient pas l'EI ne sont en rien fondées» a-t-il déclaré appelant également les journalistes à «ne pas écouter le Pentagone dans ce cas-là, mais de s’adresser au ministère russe de la Défense pour toute information».

Depuis le 30 septembre, l’armée de l’air russe mène son opération militaire visant les positions de Daesh en Syrie à la demande des autorités de Damas. C’est de la base aérienne russe à Lattaquié que les avions décollent pour frapper les terroristes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»