Un photographe palestinien blessé par balle en Cisjordanie

Soldats israéliens en Cisjordanie© Mohamad Torokman Source: Reuters
Soldats israéliens en Cisjordanie

Alors que la tension est encore montée d’un cran hier en Cisjordanie, un photographe palestinien qui couvrait une manifestation près de Naplouse a été la cible d’une balle ce vendredi. Deux autres blessés seraient à dénombrer parmi les manifestants.

Le photographe indépendant Ahmed Talaat a rapporté à l’AFP qu’il avait été blessé par balle aujourd’hui dans une manifestation qu’il couvrait en Cisjordanie. Selon ses dires, il s’agissait en fait d’une protestation hebdomadaire contre la colonisation, organisée par les habitants du village de Kafr Kaddoum, près de Naplouse. Le journaliste a été touché par une balle de calibre 22, semblable à celles utilisées par l’armée israélienne. Les organisateurs de la manifestation ont également précisé que l’homme arborait un gilet doté de l’inscription «presse» et était muni de plusieurs appareils photo. Deux blessés supplémentaires seraient à compter dans les protestataires, rapporte l’agence palestinienne Wafa.

Une porte-parole de l’armée israélienne a été jointe par l’AFP, mais celle-ci n’a pu apporter aucun commentaire sur les événements. Toutefois, rappelons que l’utilisation de snipers contre les jeteurs de pierre palestiniens a récemment été rendue légale par le gouvernement de l’Etat hébreu.

Ce nouvel incident survient au lendemain de l’assassinat d’un couple d’Israéliens, qui a transformé la tension déjà existante en véritable chasse à l’homme en Cisjordanie, engendrant de violents affrontements.  

En savoir plus : Journalistes de l'AFP agressés : l'armée israélienne relève un officier de ses fonctions

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales