Russie : nouvelle marche contre l'arrestation d'un gouverneur inculpé dans une affaire de meurtres

Russie : nouvelle marche contre l'arrestation d'un gouverneur inculpé dans une affaire de meurtres© Aleksandr Yanyshev Source: AFP
Des habitants de Khabarovsk manifestent le 18 juillet contre l'arrestation de leur gouverneur, inculpé dans une affaire de meurtres.

Une nouvelle manifestation non autorisée contre la détention d'un gouverneur régional russe, inculpé dans une affaire de meurtres, a réuni ce 18 juillet des milliers de personnes à Khabarovsk.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce 18 juillet à Khabarovsk, dans l'Extrême-Orient russe, pour exiger la libération de Sergueï Fourgal, gouverneur de la région. Arrêté le 9 juillet et placé en détention provisoire, Sergueï Fourgal est soupçonné d'avoir organisé le meurtre de plusieurs hommes d'affaires il y a 15 ans. Des accusations que l'élu rejette fermement.

Les manifestants appellent en outre à un «procès équitable», qui doit selon eux se tenir à Khabarovsk et non à Moscou, où Sergueï Fourgal a été emmené après son arrestation pour être placé en détention provisoire, dans l'attente de son procès.

Cette manifestation, qui n'est pas la première sur le sujet, n'avait pas reçu l'aval des autorités. Pour autant, elle n'a pas été dispersée par la police. Selon un communiqué de la mairie de Khabarovsk, «jusqu'à 10 000» personnes ont défilé dans les rues du centre-ville. 

Le samedi précédent, le département du ministère de l'Intérieur de la région avait estimé entre 10 et 12 000 le nombre de manifestants ayant défilé pour le même motif, tandis que le parti de Sergueï Fourgal, la formation nationaliste LDPR, avait estimé ce nombre à 35 000.

Ancien médecin, homme d'affaires et député du Parlement russe, Sergueï Fourgal, 50 ans, a été élu en 2018 gouverneur du territoire de Khabarovsk avec près de 70% des voix, battant le candidat de Russie unie, le parti au pouvoir. A la suite de son arrestation, son parti, le LDPR, a menacé de quitter le Parlement et de faire démissionner d'autres gouverneurs élus sous son étiquette.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»