Etats-Unis : le rappeur Kanye West se déclare candidat à la présidentielle de novembre

Etats-Unis : le rappeur Kanye West se déclare candidat à la présidentielle de novembre© Kevin Lamarque Source: Reuters
Le rappeur Kanye West.

L'artiste et producteur à succès Kanye West, qui a dans un passé récent fait bouger les lignes outre-Atlantique en soutenant Donald Trump, a annoncé son intention de se présenter à l'élection présidentielle en novembre.

L'arène politique américaine n'est décidément jamais à court de rebondissements, plus improbables les uns que les autres. Nouvel exemple : le rappeur et producteur Kanye West a annoncé, le 4 juillet, sa candidature à l'élection présidentielle américaine de novembre prochain.

«Nous devons maintenant accomplir la promesse de l'Amérique en ayant confiance en Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des Etats-Unis ! #2020VISION», a-t-il ainsi écrit à ses 30 millions d'abonnés sur le réseau social Twitter.

Une candidature vue d'un bon œil par l'entrepreneur Elon Musk, qui lui a apporté «son entier soutien», dans un message sur la plateforme.

Si l'entrepreneur milliardaire de 43 ans n'a pas fourni plus de détails quant à son projet, cela fait quelques mois qu'il s'est immiscé sur la scène politique. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ses prises de position ont fait l'effet d'un tremblement de terre outre-Atlantique, l'artiste ayant annoncé son soutien au président républicain Donald Trump, dans un pays où le vote des Afro-Américains est traditionnellement démocrate.

«On ne me dira pas pour qui je dois voter en se basant sur la couleur de ma peau», déclarait-il alors. Ce rapprochement avec Donald Trump lui avait valu d'être vilipendé par le camp démocrates mais aussi une partie des médias, qui n'avaient pas hésité à s'interroger sur sa santé mentale.

Quelques mois après la tempête déclenchée par sa rencontre avec Donald Trump dans le Bureau ovale, le rappeur avait affirmé que son soutien au chef d'Etat était en fait un stratagème pour se payer la tête des démocrates et paver le chemin de sa propre course vers la Maison Blanche. «Arrivera le moment où je serai président des Etats-Unis», avait-il alors prophétisé lors d'une interview.

En tout état de cause, cette candidature risque d'être une épine dans le pied de Joe Biden, dont le chemin vers la Maison Blanche passe par l'obtention d'une large partie du vote des Afro-Américains.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»