Les forces russes entament des frappes aériennes contre les positions de Daesh en Syrie

MiG-29 Source: RIA NOVOSTI
MiG-29

Le ministère russe de Défense a confirmé avoir commencé à mener ses premières frappes visant les combattants de l’Etat islamique en Syrie.

«Conformément à la décision du commandant suprême de l’Armée de l'air russe, Vladimir Poutine, les avions de guerre des forces russes ont lancé aujourd’hui [mercredi] une opération aérienne, impliquant des frappes ponctuelles au sol visant les terroristes de Daesh sur le territoire de la Syrie», a fait savoir le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Les raids aériens ciblent l’équipement militaire, les centres de communication, les véhicules, les armes et les dépôts de combustible appartenant aux membres de l’organisation terroriste, a poursuivi le porte-parole.

En savoir plus : Poutine sur les frappes en Syrie

Plus tôt, des représentants américains ont indiqué à Reuters que Moscou avait donné au Washington un préavis d’une heure avant le début de ses opérations. Le bombardement a lieu à l’ouest du pays, non loin de la ville d’Homs, ont ajouté les responsables.

Un responsable du Pentagone a également souligné à RIA Novosti que les autorités russes ont vivement conseillé aux Etats-Unis de vider l’espace aérien syrien durant l’opération. Cependant, le Pentagone a à son tour prévenu que la coalition menée par les Etats-Unis avait l’intention de poursuivre ses frappes sur l’Irak et la Syrie.

Aller plus loin : La Russie, l’Iran, l’Irak et la Syrie auraient créé un «centre d’information» pour combattre Daesh

D’après les rapports, Vladimir Poutine a annoncé que tous les partenaires étrangers de Moscou ont été informés des plans de la Russie en Syrie.

Lors de sa rencontre avec le gouvernement mercredi, le président russe a insisté que la participation russe dans l’opération antiterroriste en Syrie est basée sur le droit international et est menée «conformément à la demande officielle du président de la République arabe syrienne [Bachar el-Assad]».

Mercredi matin, la Chambre haute du Parlement russe a voté à l'unanimité l'autorisation formelle accordée au président russe d’engager les forces armées en Syrie, pour lutter contre Daesh et les autres groupes terroristes.

La campagne aérienne russe en Syrie intervient seulement deux jours après le discours de Vladimir Poutine devant l’ONU, lors duquel il a appelé de ses vœux un effort international pour contrer le terrorisme dans le pays.

Le président russe s’est également entretenu avec son homologue américain Barack Obama dans le cadre de la 70ème Assemblée générale de l’ONU où les deux dirigeants se sont entendus sur le fait que Moscou et Washington ont des intérêts communs en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales