Thierry Mariani dénonce «les méthodes de voyous» des députés ukrainiens

Thierry Mariani© Reuters Source: Reuters
Thierry Mariani

Au cours d'une session de routine de l'APCE à Strasbourg, les députés ukrainiens ont présenté une notification à leurs homologues français s'étant rendus en Crimée en juillet dernier, les informant qu'ils étaient mis en cause dans une enquête.

Entre deux sessions de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg, la représentante de la France, Marie-Christine Dalloz, s'est vue remettre une notification officielle de la part du député ukrainien Giorgy Logvinsky pour l'informer de l'ouverture d'une enquête à son encontre. 

Sur sa page Facebook, Logvinsky signale en effet que les députés français sont des «délinquants» et qu'ils feraient l'objet d'une enquête pour avoir «cyniquement violé les lois ukrainiennes en visitant la Crimée et participant même à plusieurs réunions avec les occupants et leurs dirigeants».

Le représentant des français à l'étranger Thierry Mariani et le sénateur de Paris Yves Pozzo di Borgo, ont également fait l'objet de la même notification officelle que Marie-Christine Dalloz de la part de leurs homologues ukrainiens. Interrogé par RT, Thierry Mariani a dénoncé des «méthodes de voyous» qui «violent toutes les rêgles diplomatiques».

L'initiative d'un séjour en Crimée de la délégation française qui avait choisi de s'y rendre pour voir comment les choses se passaient réellement sur la terrain, avait été saluée par Moscou, mais provoqué des réactions d'hostilité de la part de Kiev qui décida d'engager des poursuites judiciaires contre les représentants français. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales