Espagne : arrestation d'Abdel-Majed Abdel Bary, un des terroristes les plus recherchés d'Europe

Espagne : arrestation d'Abdel-Majed Abdel Bary, un des terroristes les plus recherchés d'Europe© Jose Jordan Source: AFP
Des policiers espagnols à l'extérieur de l'hôpital La Fe de Valence, le 26 mars 2020. (image d'illustration)

Réputé pour sa violence, l'ex-rappeur britannique devenu djihadiste Abdel-Majed Abdel Bary a été arrêté le 21 avril à Almeria, dans le sud de l 'Espagne. Il figure parmi les terroristes de l'État islamique les plus recherchés d'Europe.

La police antiterroriste espagnole a arrêté le 21 avril un ex-rappeur britannique devenu combattant de l'État islamique, Abdel-Majed Abdel Bary – l'un des militants les plus recherchés d'Europe. Des sources britanniques ont confirmé son identité quelques heures après que l'agence de police nationale de Madrid a annoncé avoir arrêté un ressortissant égyptien et deux autres hommes dans un appartement de la ville d'Almeria, en Andalousie, dans le sud de l'Espagne. Identification confirmée sur Twitter par Jean-Charles Brisard, président du Centre d'Analyse du terrorisme.

Selon le quotidien local La Voz de Almeria, le groupe d'hommes se serait faufilé en Espagne depuis l’Afrique du Nord à bord d'un bateau. Ils se promenaient dans les rues de la ville andalouse profitant de la situation sanitaire pour porter des masques et ainsi ne pas être reconnus.

Originaire de Maida Vale à Londres, Bary était un ressortissant anglais et égyptien, mais il a été privé de sa nationalité britannique en raison de ses liens avec le groupe terroriste. Autrefois considéré comme une figure notoire de l'État islamique, essentiellement entre 2013 et 2015, il était porté disparu ces dernières années. En 2014, il a partagé une photo de lui, posant aux côtés d'une tête coupée et a souvent menacé d'attaquer l’Occident dans les médias sociaux.

«L Jinny», le rappeur de Daesh

Cet homme de 29 ans est le fils d'Adel Abdul Bary, qui avait été arrêté en 1998 après l'attentat contre l'ambassade américaine de Nairobi, au Kenya entraînant la mort de 213 personnes. Il avait été un temps suspecté d'être «Jihadi John», le bourreau de Daesh qui avait notamment exécuté James Foley en 2014. Cependant, cette personne s'est révélée plus tard être Mohammed Emwazi. Lui n'est autre que «Lyricist Jinn» ou «L Jinny» ancien rappeur, auteur de chansons sur la consommation de drogues, la violence et son expérience de demandeur d'asile au Royaume-Uni.

L'enquête doit maintenant déterminer l'identité des deux accompagnateurs du «rappeur de Daesh» ainsi que les raisons de leur présence en Espagne, la police ne sachant pas encore précisément si les hommes préparaient une opération terroriste sur le territoire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»