A Jérusalem-Est, de nouvelles tensions sur l’esplanade des Mosquées

© Baz Ratner Source: Reuters

Des affrontements ont eu lieu entre des fidèles palestiniens et les forces de sécurité israéliennes dans la mosquée d'Al-Asqa à Jérusalem.

Des heurts ont éclaté dimanche 27 septembre, le jour de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, entre des Palestiniens et les forces de l'ordre israéliennes sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, a annoncé la police israélienne.

Selon les autorités, de jeunes Palestiniens auraient «lancé des pierres sur la police», qui en réponse a utilisé des moyens antiémeute tels que des grenades et des balles en caoutchouc pour les disperser.

«Les tensions sont restées au sein de la mosquée, et aucun blessé n’a encore été signalé», a déclaré un journaliste de la chaîne Al Jazeera.

La mosquée Al-Asqa est le troisième lieu saint de l'islam et site le plus sacré du judaïsme. Au cours des derniers mois, ce lieu de culte est devenu le théâtre de nombreux affrontements violents entre les fidèles.

En savoir plus : Juifs et musulmans s'affrontent pour prier seuls sur l'Esplanade des Mosquées

Le ministre de la Défense israélien, Moshe Yaalon, a annoncé que les restrictions d’âge pour les musulmans désireux de visiter la mosquée d'Al-Asqa seront supprimées. En revanche, les juifs n’auront aucune possibilité d’y entrer afin d’éviter les tensions sur le mont du Temple à Jérusalem.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales