Un tanker battant pavillon russe accusé de contrebande saisi par le gouvernement libyen non reconnu

Un pavillon russe est capturé© Capture d'écran, compte Twitter @WatkinsMarine
Un pavillon russe est capturé

Un tanker, battant pavillon russe a été accosté au large de la Libye, ses onze membres d’équipage arrêtés. Le pétrolier est accusé par le gouvernement libyen non reconnu (Fajr Libya) de contrebande de pétrole.

Les garde-côtes ont saisi les portables et les documents de l’équipage, qui ont été transférés à leur base navale de Tripoli. En ce qui concerne le tanker, il a été neutralisé alors qu’il traversait la zone maritime sous contrôle de Fajr Libya, une coalition de milices qui maitrise une large zone ouest du territoire libyen.

Ceux qui ont saisi le tanker l’accusent de transporter clandestinement du pétrole depuis le port de Zouara. Cependant, l’entreprise qui a affrété le navire nie toutes ces allégations. Ainsi, les membres d’équipage sont en quelque sorte pris en otage.

En proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye compte deux parlements rivaux: celui basé dans la capitale Tripoli aux mains d'une coalition de milices, Fajr Libya, et celui installé à Tobrouk (est), le seul reconnu par la communauté internationale. De plus, Daesh s’est dorénavant emparé de certaines parties du pays.

Ainsi, dans une telle situation, les ports et les champs pétroliers sont souvent la cible de conflits pour le contrôle du pétrole, manne financière d’importance pour les deux gouvernements rivaux.

Deux gouvernements en Libye Source: RT
Deux gouvernements en Libye

Quant au navire russe, aucune réaction n’a encore émané du gouvernement libyen reconnu internationalement. Quant au Comité russe d’investigation, il enquête déjà sur l’incident.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a à son tour fait savoir à la presse que l’ambassade du pays «est actuellement en contact avec les autorités [de Tripoli] pour clarifier le sort des membres de l'équipage». «Tout ce qui devra être fait pour leur libération et pour résoudre cette affaire, sera fait», a-t-elle poursuivi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales