Les Etats-Unis arrêtent un ancien ministre mexicain pour trafic de drogue et corruption

- Avec AFP

Les Etats-Unis arrêtent un ancien ministre mexicain pour trafic de drogue et corruption© Pedro PARDO Source: AFP
Photographie de Genaro Garcia Luna, ancien ministre mexicain de la Sécurité publique, le 29 novembre 2012, à Mexico (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Genaro García Luna, ancien ministre mexicain de la Sécurité publique et responsable de la guerre contre le narcotrafic au Mexique, s'est fait arrêté pour corruption, aux Etats-Unis, le 9 décembre. Il sera jugé le 17 décembre par un juge américain.

L’ancien ministre mexicain de la Sécurité publique de 2006 à 2012, Genaro García Luna, a été arrêté au Texas le 9 décembre, et présenté le lendemain à un magistrat de la ville de Dallas. Il est actuellement accusé de complicité de trafic de drogue et d’avoir accepté des pots-de-vin à hauteur de plusieurs millions de dollars provenant du cartel de Sinaloa, a annoncé le procureur fédéral de Brooklyn le 10 décembre.

Genaro García Luna, notamment responsable de la guerre contre le narcotrafic au Mexique, sous l’impulsion de l’ancien président mexicain Felipe Calderón (2006-2012), avait été mis en cause fin 2018 lors du procès du narcotrafiquant Joaquin Guzman, plus connu sous le nom d’«El Chapo». Au cours de ce procès, un ancien haut responsable du cartel de Sinaloa, Jesus Zambada, avait alors témoigné avoir apporté des valises contenant six à huit millions de dollars en billets, afin d’assurer la protection du cartel, d’après l’AFP. Genaro García Luna avait alors démenti ces accusations sur Twitter. 

Selon le procureur fédéral de Brooklyn, Genaro García Luna vit en Floride depuis 2012 et a demandé sa naturalisation américaine 2018 «en mentant sur son passé criminel lié au cartel de Sinaloa».

Le juge David Horan a fixé au 17 décembre la prochaine audience qui décidera s’il est maintenu en détention ou libéré moyennant caution. Le procureur de Brooklyn espère juger Genaro García Luna à New York et a demandé à ce qu’il reste derrière les barreaux pour éviter toute fuite. S’il était condamné pour trafic de drogue, l’ancien ministre mexicain encourrait une peine d'au moins dix ans de prison, d’après l’AFP.

Lire aussi : Mexique : arrestation du narcotrafiquant en fuite «El Chapo»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix