Floride : trois personnes tuées dans une fusillade sur une base aéronavale, le tireur abattu

- Avec AFP

Floride : trois personnes tuées dans une fusillade sur une base aéronavale, le tireur abattu© Patrick NICHOLS Source: AFP
La Naval Air Station à Pensacola, en Floride, le 18 mars 2004.
Suivez RT France surTelegram

Une fusillade a fait trois morts et des blessés sur une base aéronavale de Floride. Le tireur a été identifié comme étant un Saoudien en formation militaire. Le roi Salmane a appelé Donald Trump et présenté «ses sincères condoléances».

Trois personnes ont été tuées lors d'une fusillade survenue ce 6 décembre sur la base aéronavale américaine de Pensacola, en Floride, d’après la marine américaine, qui a confirmé que le tireur était également mort. Celui-ci été identifié par les médias américains comme un Saoudien en formation militaire.

La fusillade a eu lieu dans une des salles de cours de la base aéronavale américaine de Pensacola, a fait savoir David Morgan, le shérif du comté d'Escambia, sans préciser l'identité, l'arme ou le mobile du tireur. CNN a assuré que les enquêteurs essayaient de déterminer si cette attaque pouvait relever du terrorisme. La plupart des auteurs des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis étaient saoudiens. Au total, il y aurait également eu 7 blessés.

Dans un appel à Donald Trump, le roi Salmane a dénoncé l'attaque «barbare» commise par le Saoudien. «Le roi Salmane d'Arabie saoudite m'a appelé pour présenter ses sincères condoléances et exprimer sa sympathie aux familles et aux amis des combattants qui ont été tués et blessés lors de l'attaque qui a eu lieu à Pensacola, Floride», a tweeté le locataire de la Maison Blanche.

«Le roi a dit que le peuple saoudien était indigné par l'acte barbare du tireur, et que cette personne ne représentait en aucune façon les sentiments du peuple saoudien, qui aime le peuple américain», a-t-il ajouté. «Le bureau du shérif du comté d'Escambia peut confirmer qu'il n'y a plus de tireur en action sur la base aéronavale de Pensacola. La mort du tireur est confirmée», a de son côté indiqué la police locale sur Facebook.

Le tireur a été «neutralisé» par deux agents qui ont été blessés dans l'échange de coups de feu, a déclaré le shérif du comté d'Escambia.

La Navy américaine a indiqué sur son compte Twitter que la base, où sont stationnés 16 000 soldats, avait été placée en état de confinement. «Il y eu probablement environ 100 véhicules des forces d'ordre qui se sont rués sur place», a décrit au média local Pensacola News Journal Jeff Bergos, un témoin travaillant sur la base. Selon ce journal, deux blessés seraient dans un état grave.

Cette fusillade intervient deux jours après qu'un marin américain a tué deux personnes par balles et en a blessé une troisième sur le chantier naval de la base militaire de Pearl Harbor, à Hawaï, avant de se suicider. Plusieurs bases militaires américaines ont été endeuillées ces dernières années par des soldats pris par des coups de folie meurtriers. En 2013, un ancien marin, Aaron Alexis, avait tué 12 personnes dans une enceinte de la marine à Washington, avant d'être abattu par des militaires. Et le 5 novembre 2009, un psychiatre militaire d'origine palestinienne avait tué 13 personnes et en avait blessé 32 dans la base militaire de Fort Hood au Texas, avant d'être blessé et maîtrisé. Les Etats-Unis sont régulièrement le théâtre de fusillades, dans un pays où le deuxième amendement de la Constitution mentionne un droit «du peuple» à détenir et porter des armes et où les balles ont fait près de 40 000 morts (suicides inclus) en 2017.

Lire aussi : Russie : au moins huit morts lors d'une fusillade dans une base militaire

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix