RDC : une base civile de l’ONU partiellement envahie et incendiée par des manifestants, quatre morts

RDC : une base civile de l’ONU partiellement envahie et incendiée par des manifestants, quatre morts© Samuel Mambo Source: Reuters
Entrée du camp de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) située dans la ville de Beni, à l'est de la République du Congo.

En signe de protestation contre les récents massacres attribués à des rebelles ougandais, des dizaines de manifestants ont envahi et incendié une partie de la base civile de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) dans la ville de Beni.

Le 25 novembre, la ville de Beni, à l’est de la République démocratique du Congo, a été le théâtre de violences. Alors qu’ils protestaient contre l’insécurité qui prévaut dans la région, plusieurs dizaines de manifestants ont envahi et incendié une partie d'une base civile de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) située dans le quartier Boikene.

La veille, huit personnes ont été tuées dans un massacre attribué aux rebelles ougandais de l'ADF (Forces démocratiques alliées). Ces derniers, opposés au président Yoweri Musevini, ont fait de la région leur base arrière depuis plus de deux décennies. 

Pour disperser la foule, les forces de l’ordre ont tiré à balles réelles. Dans une déclaration à l'AFP, le procureur militaire, Kumbu Ngoma, a fait état de quatre civils tués et dix blessés dont trois militaires congolais. «Des maisons du personnel des Nations unies ont été attaquées et vandalisées», a en outre annoncé une porte-parole de la Monusco contactée par l'AFP avant la tenue d’une réunion de crise annoncée à 12h GMT.

Des images relayées sur les réseaux sociaux témoignent d'une situation tendue sur place.

La mairie de la ville a également été incendiée.

Selon un décompte de l'AFP, depuis début novembre, plus de 60 civils ont été massacrés dans la région de Beni après l'annonce par l'armée congolaise «d'offensives d'envergure» contre les rebelles de l'ADF. 

Lire aussi : RDC : un avion s'écrase dans un quartier résidentiel de Goma, au moins 23 morts (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»