Les tensions entre Turcs et Kurdes à Berne, au moins 22 blessés

Berne© Capture d'écran du compte de Twitter de fatsr_bitdefe
Berne

La capitale suisse Berne a vu ce weekend des Turcs et des Kurdes s’affronter lors d’une manifestation. Parmi les blessés, on dénombre cinq agents des force de l’ordre et un chien policier. L’enquête est en cours.

Une manifestation turque organisée par l’Union des démocrates turcs européens (UETD) avait été autorisée par les autorités de la ville sur l’Helvetiaplatz dans la capitale suisse. Mais plusieurs centaines de sympathisants kurdes s’y sont rassemblés à l’avance pour l’empêcher d’avoir lieu. Selon les rapports de la police, les forces de l’ordre ont proposé aux manifestants kurdes de choisir un autre endroit pour leur rassemblement mais ces derniers ont refusé de bouger.

La police a aussi demandé aux manifestants turcs d’annuler leur manifestation mais certains parmi eux ont décidé de déloger les manifestants kurdes de ladite Helvetiaplatz.

Des heurts ont ensuite eu lieu entre les manifestants des deux mouvements opposés, ainsi qu’avec la police qui essayait de ramener le calme. Certains manifestants étaient armés et les policiers ont utilisé du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc pour les disperser.

En marge de ces échauffourées, une voiture a percuté un groupe dans la rue Schwellenmattstrasse, alors qu’une autre voiture arrivait en sens inverse. Selon les premières informations, il n’y a pas de victimes mais des blessés, dont on ignore le nombre, ont été transportés à l’hôpital.

Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées lors des affrontements entre la police et les manifestants, 22 personnes ont été blessées, dont cinq policiers et un chien policier. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales