Migrants : l’Allemagne interrompt le trafic ferroviaire avec l'Autriche

L'Allemagne a annoncé, dimanche 13 septembre, rétablir ses contrôles frontaliers avec l'Autriche.© Twitter
L'Allemagne a annoncé, dimanche 13 septembre, rétablir ses contrôles frontaliers avec l'Autriche.

Alors que le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière doit faire une déclaration, dimanche 13 septembre, pour annoncer un retour provisoire des contrôles frontaliers, Berlin a annoncé une interruption des trains venant de l'Autriche.

L’Allemagne est-elle débordée ? En deux semaines, 63 000 migrants sont arrivés à Munich, dont 13 000 durant la seule journée du samedi 12 septembre. En conséquence, Berlin a annoncé la suspension des règles de Schengen sur la libre circulation et une interruption du trafic ferroviaire en provenance d'Autriche. Le pays, qui avait largement ouvert ses frontières aux réfugiés, a montré des signes de saturation.

Face aux arrivées massives de migrants, Berlin n’a pas été en mesure de trouver un nombre suffisant d’hébergements. Plusieurs dizaines de demandeurs d’asile ont du passer la nuit à même le sol, dans la nuit de samedi à dimanche, faute de place dans les centres d’accueil. Les autorités locales considèrent utiliser le stage olympique qui a servi aux JO de 1972, pour faire face à la surpopulation de réfugiés à Munich.

Une situation qui risque un fort aggravement, alors qu’un nouveau record d’arrivée a été enregistré en Hongrie, samedi 12, avec l’entrée dans l’Union Européenne (UE) de 4 330 migrants. Lundi 14, une réunion extraordinaire des ministres de l’Intérieur et de la Justice des 28 pays de l’UE doit se tenir pour tenter de répondre, une nouvelle fois, aux débordements créés par l’afflux de migrants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales