«Quelle sera la prochaine invasion ?», le prochain Michael Moore bientôt dans les salles

Michael Moore© Fred Thornhill Source: Reuters
Michael Moore

Le réalisateur américain Michael Moore a annoncé la sortie de son prochain documentaire «Where to invade next ?» (Quelle sera la prochaine invasion ?) dont la vocation est d’inspirer le gouvernement américain, selon les déclarations de son créateur.

Connu pour son sens de l’humour qui lui a permis de remporter une Palme d’or à Cannes en 2004 pour le film Farenheit 9/11, Michael Moore a enfin réalisé un nouveau film documentaire. Selon les rumeurs, les préparatifs ont duré six ans et le film a été présenté en avant-première lors de la 40ème édition du Festival international du film de Toronto qui a débuté le 10 septembre.

L’idée qui sous-tend ce nouveau film documentaire, c’est de montrer au gouvernement américain qu’il doit maintenant s’occuper de ses propres affaires plutôt que d’intervenir dans celles des autres pays. Alors que les Etats-Unis s’efforcent d’exporter la démocratie aux quatre coins du monde, les citoyens ordinaires ne se rendent pas compte de l’attention que pourrait leur porter leur propre gouvernement.

En savoir plus : Le nouveau film de Michael Moore portera sur «la guerre sans fin des Etats-Unis»

En voyageant en Europe, le réalisateur américain compare le système social de son pays avec ceux de certains pays de l’Union européenne (UE). C’est ainsi qu’il remarque qu’en Slovénie, il y a des université gratuites ou que les Italiens bénéficient de huit semaines de vacances par année.

«Moi et mon équipe, nous avions voulu garder ce projet secret. La  question de la guerre sans fin des Etats-Unis est une chose qui m'inquiète depuis longtemps. Depuis le 11 septembre, la question qui obsède ce pays est «Qui sera le prochain ennemi?», «Où est le prochain ennemi?». Nous maintenons ainsi le complexe militaro-industriel vivant et ces compagnies font beaucoup d'argent dans ces affaires. Cela m'a toujours ennuyé et c'est pourquoi j'ai fait ce film», a déclaré Michael Moore.

Le film a été bien accueilli par le public de cinéphiles et pour attirer un peu l’attention sur ce problème crucial que les Etats-Unis vont devoir affronter, Michael Moore avait fait circuler dans le public des formulaires de demandes d’admission dans des universités slovènes et fait inscrire sur l’affiche du film : «La projection a été autorisée par le département américain de la Défense» 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales