Royaume-Uni : les députés approuvent la tenue de législatives anticipées le 12 décembre

Royaume-Uni : les députés approuvent la tenue de législatives anticipées le 12 décembre© JESSICA TAYLOR / UK PARLIAMENT Source: AFP
Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'exprime à la Chambre des communes à Londres, le 29 octobre 2019.

Enième rebondissement autour du Brexit : ce 29 octobre, les députés britanniques ont approuvé la tenue de législatives anticipées pour le 12 décembre comme le souhaite Boris Johnson. La veille, la motion n'avait pas recueilli assez de voix.

Les députés britanniques ont approuvé ce 29 octobre la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre, au moyen desquelles le Premier ministre Boris Johnson espère retrouver une majorité et mettre en œuvre sa promesse de sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne. Le texte convoquant ce scrutin, troisièmes élections générales en quatre ans, a été adopté à une majorité écrasante de 438 voix pour (20 contre) à la Chambre des Communes, qui avait auparavant rejeté un amendement de l'opposition travailliste fixant la date du vote au 9 décembre.

Ce vote constitue un nouveau rebondissement : la veille, la motion du gouvernement avait recueilli 299 voix, très loin des deux-tiers des voix requises, soit 434. Malgré cet échec, le dirigeant conservateur avait alors aussitôt annoncé préparer un nouveau vote sur l'organisation d'élections.

Le même jour, les 27 autres membres de l'UE avaient donné leur feu vert à un nouveau report du Brexit jusqu'au 31 janvier, à moins que l'accord de divorce conclu il y a une dizaine de jours à Bruxelles ne soit ratifié d'ici là. Il s'agit du troisième report du Brexit, plus de trois ans après le vote de 52% des Britanniques, en juin 2016, pour quitter l'Union européenne. Initialement prévu le 29 mars, le Brexit a été repoussé au 12 avril puis au 31 octobre.

Fort d'avoir réussi à renégocier l'accord de sortie, Boris Johnson compte faire campagne avec la promesse de «mettre en œuvre le Brexit» coûte que coûte.

Le parti travailliste, principale formation d'opposition, veut obtenir en cas de victoire un nouvel accord avec l'UE et le soumettre à référendum, un rejet revenant alors à annuler le divorce. Le parti indépendantiste écossais SNP est également favorable à un nouveau référendum, tandis que les europhiles des Libéraux Démocrates souhaitent purement et simplement annuler le Brexit.

Lire aussi : Brexit : les 27 de l'Union européenne s'accordent pour un report jusqu'au 31 janvier 2020

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»