Oslo : quatre personnes blessées par un individu armé ayant volé une ambulance

Oslo : quatre personnes blessées par un individu armé ayant volé une ambulance© FILE PHOTO / @Wikimedia Commons
(image d'illustration)

La police norvégienne a fait savoir qu'un individu armé avait volé une ambulance à Oslo, ce 22 octobre, et avait blessé quatre personnes dans sa course. L'individu a été arrêté par la suite mais ses motivations sont pour l'heure inconnues.

Un individu armé a volé une ambulance à Oslo le 22 octobre avant de faucher délibérément plusieurs personnes, selon des informations rapportées par la police à l'agence Reuters. De même source, l'homme a été interpellé plus tard, après que la police a tiré sur le véhicule. L'ambulance a fini sa course dans la grille d'entrée d'un immeuble d'habitation. Le suspect n'a pas été grièvement blessé.

Selon l'AFP, l'homme est un Norvégien de 32 ans, déjà très connu des services de police. Il est officiellement soupçonné de «tentative de meurtre». La police norvégienne a affirmé «n'avoir pour l'instant aucune information indiquant que l'incident est de nature terroriste». Un deuxième suspect a également été arrêté, une femme de 25 ans, qui aurait été impliquée dans l'incident, selon l'AFP. Elle a été décrite par la police comme «semblant sous l'emprise de stupéfiants».

Deux personnes âgées sérieusement blessées

Selon la même source, en retraçant le parcours des suspects, les enquêteurs auraient retrouvé deux armes à feu, à savoir un fusil de chasse et un pistolet mitrailleur Uzi, ainsi que des substances, vraisemblablement des produits stupéfiants. Les motivations de l'individu ne sont pour l'instant pas connues, même si, d'après les médias locaux, les deux suspects auraient été liés à un mouvement d'extrême droite.

«Une femme avec une poussette et un couple de personnes âgées ont été renversés ou ont dû se jeter [hors de la trajectoire du véhicule volé]», a décrit la police dans un tweet. Selon l'AFP, les deux personnes âgées sont sérieusement en danger.

Dans un tweet, l’Hôpital universitaire d'Oslo a précisé que «les jumeaux de sept mois ne sont que légèrement blessés», malgré la violence de l'attaque. Les images télévisées montraient une poussette projetée sur le bas-côté et un panneau de signalisation renversé.

Lire aussi : Au moins quatre blessés après qu'un élève a menacé un professeur à Oslo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»