Les Etats-Unis déploient 500 soldats et des chars en Lituanie pour tout l'hiver

Les Etats-Unis déploient 500 soldats et des chars en Lituanie pour tout l'hiver© Ints Kalnins Source: Reuters
Char américain à Riga, en Lettonie, en 2017 (image d'illustration).

Washington a envoyé quelques 500 soldats hiverner en Lituanie avec l'intention assumée d'y renforcer la «dissuasion» face à la Russie. Les autorités lituaniennes se sont félicitées de ce nouveau déploiement sur le flanc est de l'OTAN.

Les Etats-Unis ont entamé le 21 octobre le déploiement en Lituanie d'un bataillon de soldats et de dizaines de chars pour une rotation sans précédent de six mois. Des chars Abrams et des blindés Bradley sont arrivés par rail sur la base militaire de Pabrade, près de la capitale Vilnius. 

Vilnius applaudit le «message à la Russie»

Le ministre lituanien de la Défense, Raimundas Karoblis, a déclaré que le déploiement de ces soldats, qui doivent rester en place tout au long de l'hiver, prouvait qu'une présence militaire américaine sur le flanc est de l'OTAN n'était «plus un tabou». 

«Tout d'abord, c'est un message à la Lituanie et aux pays voisins membres de l'OTAN [pour dire] que les alliés sont bien à nos côtés», a déclaré le ministre à l'AFP. 

«C'est aussi un message à la Russie [pour dire] que les Etats-Unis sont engagés, c'est un élément de dissuasion supplémentaire», a-t-il ajouté. 

Les Etats-Unis au cœur de l'OTAN en Europe 

Ben Hodges, ancien commandant des forces de l'armée américaine en Europe, a déclaré que ce déploiement était «une manifestation de l'engagement américain à poursuivre la dissuasion sur le flanc oriental de l'OTAN», au moment où les Etats-Unis retirent leurs troupes de Syrie. 

«Personne, y compris les Russes, ne devrait avoir de doutes sur l'engagement des Américains dans l'OTAN, bien que je pense que ce soit une erreur de se retirer de Syrie», a déclaré Ben Hodges par téléphone à l'AFP.

Il y a deux ans, l'OTAN avait déployé un bataillon multinational d'environ 1 000 soldats en Lituanie, pays de 2,8 millions d'habitants. Des bataillons similaires ont été postés en Estonie et en Lettonie, ainsi qu'en Pologne, dans une stratégie d'encerclement de la Russie par l'Alliance.  

Lire aussi : Annulation de la vente de Mistral par Paris : la Russie va fabriquer ses propres porte-hélicoptères

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»