Nouveaux affrontements à Barcelone entre indépendantistes catalans et forces de l’ordre (VIDEOS)

Nouveaux affrontements à Barcelone entre indépendantistes catalans et forces de l’ordre (VIDEOS)© Pau Barrena
Une manifestation d'indépendantistes catalans dégénère à Barcelone, le 15 octobre 2019.

Le 15 octobre, pour la deuxième soirée consécutive, Barcelone a vu de violents heurts opposant des manifestants catalans à la police. Les manifestants ne décolèrent pas après la condamnation de plusieurs de leurs leaders pour sédition.

La colère est loin de s'estomper du côté des indépendantistes catalans. Après avoir occupé l’aéroport de Barcelone la veille en réaction aux lourdes condamnations écopées par neuf figures indépendantistes, jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017, nombre d'entre eux sont de nouveau sortis dans plusieurs quartiers de la ville.

Selon notre reporter sur place, des feux brûlaient toujours dans les rues de Barcelone à 23h. 

Alors que certains manifestants protestaient pacifiquement lors de rassemblements statiques, d’autres ont bloqué plusieurs rues en érigeant sur la chaussée des barricades dont certaines ont été incendiées. 

Dans le même temps, des groupes de protestataires ont tenté de retirer les barrières de sécurité déployées autour de plusieurs bâtiments de l'administration centrale espagnole comme le rapporte Reuters. 

 

Selon les chiffres de la police locale, 40 000 manifestants se sont mobilisés dans la soirée du 15 octobre.

Alors que les autorités espagnoles ont exprimé leur souhait de renouer, ces derniers jour, le dialogue politique avec les indépendantistes, ces derniers, toujours aux commandes dans la région, veulent mobiliser une nouvelle fois leurs partisans et ont ainsi appelé à la «désobéissance civile». En réponse, le Premier ministre Pedro Sanchez a prévenu qu'il n'hésiterait pas à prendre des mesures extraordinaires, y compris la suspension de l'autonomie de la région comme ce fut le cas en octobre 2017 après la tentative de sécession avortée par Madrid. 

Lire aussi : Charges policières contre des manifestants indépendantistes à l'aéroport de Barcelone

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»