La Waffen-SS est «la fierté de la Lettonie», selon le ministre letton de la Défense

La Waffen-SS est «la fierté de la Lettonie», selon le ministre letton de la Défense© The Museum of the Occupation of Latvia / okupacijasmuzejs.lv
La Waffen-SS en Lettonie

Les légionnaires lettons de la Waffen-SS sont la fierté de la Lettonie, selon le ministre de la Défense letton Artis Pabriks. Moscou tire la sonnette d'alarme à l’ONU.

Les Lettons engagés dans la Waffen-SS lors de la Seconde Guerre mondiale, étaient «la fierté du peuple letton et de l’Etat ». C'est ce qu'a déclaré le 28 septembre le ministre letton de la Défense, Artis Pabriks, lors d'une cérémonie pour le 75e anniversaire des combats près de More, commune lettone où, en 1944, des légionnaires lettons avaient résisté à l’Armée rouge lors de la libération des pays baltes qui vivaient jusque-là sous le joug nazi.

«Nous honorerons la mémoire des légionnaires défunts, nous ne laisserons personne discréditer leur mémoire», a ajouté Pabriks, dont les paroles ont été citées par l’agence russe TASS. La légion Waffen-SS lettone a été créée par le commandement de l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale sur le territoire de la Lettonie occupée par deux divisions de grenadiers.

Les propos du ministre letton de la Défense ont suscité l’indignation de nombreuses personnes, y compris celle d'un député du Saeima (le Parlement letton) qui a, peu après, appelé à la démission d'Artis Pabriks. Sur sa page Facebook, le député a écrit que le ministre «glorifiait les actions de l'armée fasciste, contre laquelle la coalition anti-hitlérienne a lutté».

La déclaration d’Artis Pabriks a également suscité des réactions négatives en Russie. La Сhambre civique de la Fédération de Russie, institution qui représente la société civile auprès du pouvoir, a par exemple fait part de son intention d'appeler le secrétaire général de l'ONU à convoquer une réunion sur les faits de la réhabilitation du nazisme et du fascisme dans les pays européen. «C’est au plus haut niveau qu’il est extrêmement important d’évaluer des choses telles que la glorification d'anciens combattants SS, complices des nazis et vecteurs d’une terrible idéologie. Et il faut le faire rapidement», a déclaré Elena Soutormina, présidente de la commission pour le développement de la diplomatie publique, la coopération humanitaire et la préservation des valeurs traditionnelles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»