Israël : les écoles arabes font la grève en solidarité avec les chrétiens

Une élève dans une école palestinienne© Ibraheem Abu Mustafa Source: Reuters
Une élève dans une école palestinienne

Au lieu d’aller à l’école, près de 450 000 élèves arabes se sont joints à la grève, par solidarité avec les écoles chrétiennes manifestant depuis la rentrée scolaire 2015 contre la discrimination financière dans le domaine de l’éducation.

Plusieurs dizaines de milliers d'élèves arabes ont rejoint les rangs des protestants chrétiens, en restant chez eux ce lundi 7 septembre. Un jour plus tôt, des milliers de gens s'étaient attroupés devant le bureau du Premier ministre Benyamin Netanyahou, réclamant l’augmentation des subventions dans l’enseignement à destination des écoles chrétiennes. Les dirigeants de l’Eglise catholique ont également participé à la manifestation, ainsi que  des membres des Israéliens arabes de la Knesset et des responsables de la municipalité.

Les 47 écoles chrétiennes d’Israël sont fermées depuis le 1er septembre suite à la grève déclenchée par la baisse des dotations gouvernementales, qui, selon le Père Abdel Massih Fahem, produit des inégalités de traitement entre l’enseignement juif et l’enseignement chrétien.

Actuellement le système d’enseignement chrétien, qui n’a pas de statut officiel mais qui accueille pourtant près de 33 000 élèves chrétiens et musulmans, n’est financé par le gouvernement qu’à hauteur de 29%. Il est évident que le reste du budget ne peut pas être assumé par les parents, qui appartiennent en majorité à la classe moyenne et parfois pauvre, ce qui suggère le peu d’importance que l’Etat israélien accorde à l’éducation chrétienne. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales