En Allemagne, seuls 33% des réfugiés sont des femmes

Des réfugiés accueillis en Allemagne.© Michaela Rehle Source: Reuters
Des réfugiés accueillis en Allemagne.

Une infographie du journal allemand Der Welt montre que plus de 70% des réfugiés accueillis par l'Allemagne sont des hommes. Ce chiffre, inhabituel en tant de guerre, pousse la presse britannique à se demander si des terroristes se cachent parmi eux.

Ce sont des chiffres surprenants que le quotidien allemand Der Welt a révélés, vendredi 4 septembre. Ils dévoilent que, parmi les 200 000 migrants qui ont pénétré l'Allemagne en 2014, 66,6% sont des hommes. Une information qui créé la surprise : en période de guerre, les camps de réfugiés ont plutôt l'habitude de voir arriver des femmes portant des enfants en bas âge. Autre fait étonnant : la moitié de ces réfugiés a moins de 25 ans. La tranche d'âge 18-25 ans étant la plus représentée chez les hommes, avec plus de 31 000 individus.

Les âges et le sexe des réfugiés accueillis par l'Allemagne.© BAMF - Bureau Fédéral de la Migration et des Réfugiés (Allemagne)
Les âges et le sexe des réfugiés accueillis par l'Allemagne.

Dans la même infographie, Der Welt établit une classification en fonction des religions des migrants. Ce sont sans surprise les musulmans qui représentent la majeur parti d'entre eux. En 2014, plus de 126 000 des 200 000 réfugiés recueillis par la première économie de la zone euro étaient musulmans. Les chrétiens arrivaient en deuxième position, avec un peu moins de 50 000 fidèles.

Les religions observées par les réfugiés accueillis en Allemagne et le nombre de fidèles.© Der Welt
Les religions observées par les réfugiés accueillis en Allemagne et le nombre de fidèles.

Cette forte représentation masculine et musulmane fait naître une inquiétude outre-manche, notamment dans la presse britannique. La présence de djihadistes, travestis en migrants, fait l'objet d'enquêtes.

En savoir plus : L'Allemagne ouvre ses portes aux réfugiés, la France réticente

Plus de 4 000 combattants de Daesh dans l'UE ?

Alors que la presse britannique affiche une inquiétude non-équivoque, le tabloïd The Daily Express affirme que plus de 4 000 combattants de l’État Islamique (EI) ont déjà pénétré l'espace Schengen. Grimés en demandeurs d'asile, ils auraient pour but de vivre dissimulé au sein de l'Union Européenne, en tant que cellules dormantes, prêtes à frapper au premier ordre. Le Daily Express dit tenir ces informations d'un passeur syrien, lui même membre de l'organisation terroriste.

D'après l'homme interrogé par le Tabloïd, l'opération consistant à infiltrer le vieux continent est un succès. «Ils vont en Europe pour se tenir prêts», affirme-t-il, ajoutant un cynique «attendez voir». Des actes que le terroriste qualifie de représailles face à l'offensive occidentale contre l'EI : «Si on m'attaque, je riposterai». «Notre rêve est d'établir un califat, pas seulement en Syrie, mais dans le monde entier», explique-t-il.

En janvier 2015, Daesh avait déjà appelé les «musulmans de l'Ouest» à «répandre le sang des infidèles» par tous les moyens possibles. «Nous serons ennemis devant Dieu de tout musulman qui peut verser le sang des croisés [référence aux chrétiens des croisades – NDLR] et qui se retient de le faire», avait affirmé le groupe dans un communiqué, ajoutant que les attaques pouvaient être perpétrées «avec une bombe, un coup de feu, un couteau, une voiture, une pierre, même un coup de poing ou de pied».

En savoir plus : Pour «une vie de fierté», Daesh conseille aux réfugiés européens de rejoindre ses rangs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales