Jérusalem : des policiers israéliens lancent une grenade sur un photographe de Haaretz (VIDEO)

Jérusalem : des policiers israéliens lancent une grenade sur un photographe de Haaretz (VIDEO)© YouTube
Capture d'écran vidéo YouTube du compte de Haaretz.

Lors d'une offensive dans le quartier palestinien d'Isawiyah à Jérusalem-est, la police israélienne a lancé une grenade incapacitante sur un photographe du journal Haaretz alors qu'il filmait la scène.

La police israélienne a lancé une grenade incapacitante sur un photographe de Haaretz le 28 août au soir à Jérusalem-Est, a fait savoir le quotidien israélien qui a diffusé la vidéo capturée par son photographe visé. La scène s'est déroulée lors d'une offensive dans le quartier palestinien d'Isawiyah.

Sur ces images, on peut voir un policier lancer ce qui serait une grenade paralysante sur le photographe de Haaretz, Emil Salman, alors que personne n'était à proximité de lui à ce moment-là.

«La police dispersait les gens. Je me tenais dans la cour d’une maison et je filmais. La police a vu que j’avais une grande caméra et m’avait déjà vue auparavant. C’était impossible de douter [du fait] que je suis journaliste», a déclaré Emil Salman, le photographe de Haaretz.

Dans la vidéo qu'il a tournée, on peut entendre l'un des policiers dire : «Lancez-la, jetez-la» juste avant que la grenade paralysante ne soit lancée en direction du photographe qui s'est réfugié juste à temps.

Une autre scène filmée le même soir, selon Haaretz, montre un policier pousser avec force Omar Atiya, activiste de quartier et président du comité de parents d'Isawiyah.

La police a également arrêté deux membres du comité de parents d'Isawiyah après que celui-ci eut déclaré que les enfants du quartier ne devraient pas être envoyés à l'école avant la fin de la répression policière dans le quartier, commencée il y a deux mois et demi.

Ce soir-là, un important contingent de policiers est venu à Isawiyah pour effectuer une patrouille. Quelques heures plus tard, alors que la police était sur le point de quitter le quartier, des gens ont commencé à leur jeter des pierres. Une bombe incendiaire et des feux d'artifice ont également été tirés en direction de la police, sans faire de blessés, selon le récit du journaliste de Haaretz.

À ce moment-là, la police aurait alors commencé à disperser la foule de résidents palestiniens, de militants israéliens de gauche et de journalistes qui se tenaient dans la rue. Des séquences vidéo et des témoignages attestent que la police aurait agi de manière agressive, même à l'encontre de ceux qui n'étaient pas impliqués dans le lancement de pierres.

Le bureau du porte-parole de la police a assuré que «les équipes de médias avaient été priées de s'éloigner de la zone» pour protéger leur vie et que la police israélienne tient à faire savoir qu'elle permet et continuera de permettre les activités journalistiques, rapporte le journal.

Les incursions de la police israélienne à Isawiyah ont commencé en juin et comprennent des barrages routiers qui perturbent la région.

Lire aussi : Le président libanais qualifie les attaques israéliennes de «déclaration de guerre»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»