Italie : le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate d'accord pour maintenir Conte à son poste

Italie : le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate d'accord pour maintenir Conte à son poste© Regis Duvignau Source: Reuters
Giuseppe Conte au G7, le 24 août (image d'illustration).

Au terme du deuxième round de consultations avec le président, pour trouver une résolution à la crise qui secoue l'Italie, Luigi di Maio a annoncé que le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate s'étaient mis d'accord pour un gouvernement Conte bis.

Le chef du Mouvement 5 étoiles (M5S) Luigi di Maio a déclaré ce 28 août qu'un accord avait été trouvé avec le Parti démocrate (PD) pour maintenir le président du Conseil italien sortant Giuseppe Conte à son poste. «Un accord politique avec le PD a été trouvé afin que Conte puisse être chargé de former un gouvernement de longue durée», a-t-il ainsi annoncé du Quirinal, où se terminait les deuxièmes consultations avec le président Sergio Mattarella, pour trouver une solution à la crise politique que traverse l'Italie depuis le 8 août

«Je ne renie pas le travail fait en 14 mois, et la reconnaissance de Conte par Trump est le signe que nous sommes sur la bonne voie», a ajouté le chef du M5S, pour justifier sa décision. 

Le président Sergio Mattarella doit désormais recevoir Giuseppe Conte le 29 août dans la matinée afin d'officialiser sa décision. 

Plus tôt dans la journée, le secrétaire du PD Nicola Zingaretti avait déjà affirmé que son parti acceptait la proposition du M5S de lui laisser choisir le futur Premier ministre, sans pour autant évoquer le nom de Giuseppe Conte. Optimiste, il avait estimé faisable la formation d'«un gouvernement de changement».

Matteo Salvini, chef de la Ligue, avait quant à lui martelé sa volonté de convoquer de nouvelles élections. Sur l'éventualité d'un gouvernement de coalition entre le M5S et le PD, désormais confirmée, il avait estimé qu'il «serait une minorité au Parlement et dans le pays», le qualifiant de gouvernement «Monti bis». 

Le président du Conseil Giuseppe Conte avait annoncé sa démission le 20 août dernier, devant le Sénat italien. «J’interromps ici cette expérience de gouvernement. J’entends conclure ce passage institutionnel de façon cohérente», avait-il déclaré, mettant ainsi fin au gouvernement de coalition entre la Ligue et le M5S, en place depuis près de 14 mois. 

Le chef de la Ligue avait précipité l'Italie dans une nouvelle crise politique le 8 août en appelant à organiser des élections anticipées : «Allons tout de suite au Parlement pour prendre acte qu'il n'y a plus de majorité [...] et restituons rapidement la parole aux électeurs.» 

Lire aussi : Diego Fusaro : «L'Italie a réussi à regagner une marge de souveraineté et d'autonomie» (ENTRETIEN)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»