La tension monte entre l'Inde et le Pakistan après la révocation de l'autonomie du Cachemire

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Un manifestant est mort lors d'un rassemblement contre la décision du gouvernement indien de lever l'autonomie du Cachemire. Les autorités encadrent fortement les déplacements et les moyens de communication dans cette région en proie au séparatisme.

Un manifestant a perdu la vie dans la ville de Srinagar, au Cachemire indien, selon une source policière citée le 7 août par l'AFP. Pris en chasse par la police, il aurait sauté dans une rivière. Plusieurs personnes auraient en outre été blessées lors de rassemblements. 

Malgré un fort encadrement policier, des manifestations sporadiques ont en effet eu lieu afin de protester contre la décision du gouvernement nationaliste hindou du Premier ministre Narendra Modi de révoquer l'autonomie de cette région en proie à une insurrection séparatiste.

Depuis trois jours pourtant, les autorités indiennes encadrent fortement les déplacements des habitants. Les moyens de communication auraient en outre été bloqués dans la région.

Témoignant d'une situation explosive, un responsable sécuritaire de cette zone montagneuse disputée avec le Pakistan rapporte à l'AFP : «Nous savons que le Cachemire bout, il va exploser violemment mais nous ne savons pas quand. Je ne sais pas comment le confinement peut être levé sans voir des manifestations violentes.»

Auteur: RT France

L'autonomie du Jammu-et-Cachemire a été levée par décret présidentiel le 5 août et sa dislocation a été adoptée par le Parlement, malgré les protestations de l'opposition.

Le Premier ministre du Pakistan Imran Khan a pour sa part fait savoir que son pays souhaitait porter la question du Cachemire devant les instances internationales, se disant prêt à aller devant le Conseil de sécurité de l'ONU et la Cour pénale internationale.

Lire aussi : Le gouvernement indien révoque l'autonomie constitutionnelle du Cachemire

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix