Allemagne : un homme massacré à l'épée dans la rue, un Syrien arrêté (VIDEO CHOC)

Allemagne : un homme massacré à l'épée dans la rue, un Syrien arrêté (VIDEO CHOC)
Un homme massacre un autre homme à l'épée dans la ville de Stuttgart.

Un homme a été tué en pleine rue à Stuttgart, en Allemagne, au moyen d'une arme ressemblant à une épée. L'auteur présumé de l'attaque a pris la fuite. Un Syrien de 28 ans, arrivé en Allemagne en 2015 et connu des services de police, a été interpellé.

C'est un nouveau fait divers ultra-violent qui a choqué l'Allemagne le 31 juillet dernier. Un individu, muni d'une arme apparentée à une épée, a violemment assassiné un autre homme dans un quartier situé au sud de la ville de Stuttgart, devant plusieurs dizaines de témoins, plusieurs d'entre eux ayant filmé la scène.

Les faits se sont produits en fin d'après-midi, dans le quartier de Fasanenhof. Selon le quotidien BILD, la police aurait reçu les premiers appels d'alerte aux alentours de 18h40. Sur la route, devant de nombreux témoins ayant arrêté leur véhicule, un individu, «brandissant une arme de type épée», a asséné plusieurs coups à un homme de 36 ans. Alors que celui-ci gisait déjà inanimé sur la chaussée, comme en attestent plusieurs vidéos, son meurtrier a continué à lui porter des coups.

Au moins deux témoins de la scène, dont une femme, ont tenté en vain de s'interposer avant de reculer face à l'attitude menaçante de l'assaillant. Celui-ci a ensuite pris la fuite à vélo, selon RTL. Toujours selon la même source, les deux hommes se connaissaient et auraient vécu en colocation. La victime venait de déménager peu de temps auparavant. 

Les secours, rapidement arrivés sur place, n'ont pas réussi à sauver la victime. La police a en outre lancé une vaste opération visant à retrouver le fugitif, mobilisant notamment un hélicoptère. Les enquêteurs ont finalement interpellé un individu de 28 ans. Le suspect, selon la police et le procureur, est un citoyen syrien qui serait arrivé en Allemagne en 2015. Il était connu des services de police.

Lire aussi : Berlin : des cours pour expliquer les mœurs sexuelles allemandes aux réfugiés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»