Italie : deux touristes américains arrêtés pour le meurtre d'un carabinier

- Avec AFP

Italie : deux touristes américains arrêtés pour le meurtre d'un carabinier© Alberto PIZZOLI Source: AFP
Rome (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Deux touristes américains de 19 ans ont été arrêtés pour le meurtre d'un carabinier en civil à Rome. L'homme qui aurait asséné les coups de couteau aurait pris le policier pour un ami d'un dealer avec qui il était impliqué dans une dispute.

Si témoins et éléments matériels ne manquent pas, il reste cependant des zones d'ombre autour de la mort de Mario Rega Cerciello, 35 ans, tué de huit coups de couteau par un jeune homme qu'il était en train d'interpeller pour un vol de sac dans la nuit du 25 au 26 juillet dans un quartier cossu proche du Vatican.

Deux Américains ont été arrêtés le 26 juillet dans l'hôtel quatre étoiles où ils séjournaient. Leurs valises étaient bouclées et ils avaient un billet pour rentrer aux Etats-Unis le soir même. Selon les médias italiens citant les forces de l'ordre, il s'agit de Elder Finnegan Lee et Gabriel Christian Natale Hjorth, tous deux originaires de San Francisco. 

Selon un communiqué des carabiniers, ils sont passés aux aveux. L'arme du crime, un couteau «de dimension importante», a été retrouvée dissimulée dans le double plafond de leur chambre d'hôtel. Les vêtements qu'ils portaient la nuit du meurtre ont aussi été saisis.

Le meurtrier aurait paniqué

Ils avaient volé le sac d'un Italien et lui réclamaient 100 euros et un gramme de cocaïne pour le restituer. Ce dernier a prévenu les forces de l'ordre, et quand les deux carabiniers ont voulu interpeller les Américains, l'un des deux Américains a sorti son couteau. Selon les médias italiens citant les enquêteurs, la victime du vol était un dealer que les deux touristes accusent de leur avoir vendu de la poudre d'aspirine en la faisant passer pour de la cocaïne. Celui qui aurait avoué avoir tué le carabinier a assuré ne pas avoir compris qu'ils avaient affaire aux forces de l'ordre et avoir paniqué, pensant qu'il s'agissait d'amis du dealer.

Lors d'une audience le 27 juillet devant le juge chargé de valider l'arrestation des deux hommes pour homicide aggravé et tentative d'extorsion, il a choisi de garder le silence, a rapporté à la presse son avocat, Francesco Codini. Interrogé par l'AFP, un porte-parole du Département d'Etat américain s'est contenté d'assurer que les Etats-Unis s'employaient à fournir «une aide consulaire appropriée» à tout citoyen américain arrêté à l'étranger.

L'affaire a provoqué de très vives réactions notamment sur les réseaux sociaux, alors que les suspects ont été présentés dans un premier temps comme pouvant être des Maghrébins ou des Africains. «Apparemment, ce ne sont pas des Italiens, comme c'est surprenant !», a tonné le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, réclamant «les travaux forcés à perpétuité» pour «ces bâtards». L'autre vice-président du Conseil des ministres, Luigi Di Maio, a affirmé que les meurtriers devraient «purger leur peine dans leur pays».

Lire aussi : Italie : le chauffeur qui a incendié et détourné un bus scolaire voulait s'envoler pour l'Afrique

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix