L'Ofcom inflige une amende à RT qui la juge «inappropriée et disproportionnée»

- Avec AFP

L'Ofcom inflige une amende à RT qui la juge «inappropriée et disproportionnée»© Kirill KUDRYAVTSEV Source: AFP
Suivez RT France surTelegram

L'Ofcom, le CSA britannique, a décidé d'infliger une amende de 200 000 livres à RT pour traitement «partial» de l'information. La chaîne fustige une décision «injuste» et juge l'ampleur de l'amende «inappropriée et disproportionnée».

L'Ofcom, le régulateur britannique des médias, a infligé ce 26 juillet une amende de 200 000 livres à la chaîne russe RT, à qui il reproche son traitement partial de l'empoisonnement d'un ancien agent double russe à Salisbury et du conflit en Syrie. La chaîne, financée par l'Etat russe, a jugé cette amende «injuste» et prévenu qu'elle envisageait des options judiciaires.

Dans un communiqué, le CSA britannique explique que RT devra non seulement s'acquitter de cette somme, équivalente à 225 000 euros, mais aussi annoncer sur son antenne les résultats de l'enquête du régulateur. «Notre enquête a déterminé que RT n'avait pas respecté l'impartialité nécessaire dans sept émissions d'actualité diffusées entre le 17 mars et le 26 avril 2018», a souligné l'Ofcom qui a ajouté avoir été «particulièrement préoccupé par la fréquence des infractions aux règles par RT en un court laps de temps». 

Les émissions traitaient notamment de la réponse des autorités britanniques à l'empoisonnement de l'ancien agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia à l'agent neurotoxique Novitchok, le 4 mars à Salisbury. Les autres programmes de RT visés par l'Ofcom concernaient le conflit en Syrie, a ajouté le régulateur.

«L'ampleur de l'amende particulièrement inappropriée et disproportionnée»

L'Ofcom avait reproché dès le mois de décembre dernier à RT de n'avoir pas respecté «l'impartialité nécessaire», mais n'avait alors pas prononcé de sanction. Suite à ce premier avis, RT avait intenté une action en justice, reprochant au régulateur d'avoir statué sur le sujet de façon «contraire à la loi et inexacte». 

Sollicité par l'AFP, un porte-parole de RT a estimé ce 26 juillet qu'il était «injuste que l'Ofcom ait publié une sanction contre RT sur la base de conclusions qui font l'objet d'une procédure judiciaire à la Haute Cour de Londres». Au-delà, ce porte-parole a jugé «l'ampleur de l'amende particulièrement inappropriée et disproportionnée». RT a souligné que des chaînes de télévision distinctes ayant diffusé au Royaume-Uni des programmes «de haine et incitant à la violence» avaient été condamnées «à des amendes nettement plus faibles». 

Dans un communiqué publié le 26 juillet, le ministère des Affaires étrangères russe a déclaré voir les actions d'Ofcom comme faisant «partie d'une campagne anti-russe conçue pour restreindre les activités des médias russes en Grande-Bretagne», et menacé de prendre des mesures de réciprocité. «Nous suivons attentivement la situation et rappelons aux médias britanniques travaillant en Russie qu'ils doivent être prêts à faire face aux conséquences des actions officielles de Londres», a ainsi fait savoir le ministère.

Lire aussi : Contre RT, le gouvernement entend s'inspirer du CSA britannique

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix