L'espion britannique retrouvé mort dans un sac enquêtait sur Bill Clinton au grand dam du MI-6

Le siège du MI6, les services secrets britanniques, à Londres© Wikipedia
Le siège du MI6, les services secrets britanniques, à Londres

L'homme dont le corps a été retrouvé il y a 5 ans cadenassé dans un sac de sport dans sa baignoire piratait des données secrètes sur l'ex-président américain Bill Clinton. Pour cela il s'était attiré les foudres de son employeur, le MI-6.

Une nouvelle hypothèse vient s'ajouter au tableau dans l'affaire de la mort inexpliquée de l'agent du MI-6 (services secrets britanniques) Gareth Williams, 31 ans, dont le corps avait été découvert dans un sac de sport placé dans sa baignoire à Londres il ya cinq ans.

En effet, il semblerait aujourd'hui que l'espion aurait pu avoir découvert une liste d'invités pour une mystérieuse soirée à laquelle devait se rendre l'ex-président américain Bill Clinton.  

Car selon une source, «le piratage de la correspondance de Clinton arrivait à un stade extrêmement sensible du travail de Williams avec les Etats-Unis» sur fond de tensions entre les services secrets américains et britanniques, selon le Sun on Sunday

«Pour sir John Sawers, le nouveau directeur du MI6 à l'époque, c'était un véritable cauchemar diplomatique, il était furieux».

La théorie soutient les soupçons de sa famille selon lesquels il a été assassiné par des «agents spéciaux des services secrets».

Selon certaines allégations, une partie de l'équipement médico-légal qui se trouvait dans l'appartement après que le corps a été retrouvé a été déplacé, et ce, malgré un bouclage total du bâtiment par des policiers en armes.

Des hypothèses rejetées les unes après les autres, une enquète insoluble

A plusieurs reprises, un possible assassinat de Gareth Williams par les services secrets britanniques et/ou américains a été démenti par la police.

Déjà au tout début de l'affaire, cette hypothèse était privilégiée par certaines sources qui affirmaient que l'homme était en possession d'informations sensibles qu'il aurait pu vouloir divulguer au public.

Une autre évoquait la possiblité d'un jeu érotique qui aurait mal tourné, les policiers ayant découvert que des sites de claustrophilie (attirance pour l’enfermement) et de sadomasochisme avaient été consultés sur l'ordinateur personnel de Williams.  

Extraits d'une vidéo reçue par la police londonienne en avril 2012 et sur laquelle un homme tente de prouver qu'il est possible de s'auto-enfermer dans un sac de sport. © Handout Source: Reuters
Extraits d'une vidéo reçue par la police londonienne en avril 2012 et sur laquelle un homme tente de prouver qu'il est possible de s'auto-enfermer dans un sac de sport.

Une autre théorie soutient que Williams aurait pu perturber l'activité d'un cercle mafieu étroitement lié à l'Etat russe, s'attirant les foudres de bandes criminelles organisées.

Martin Hewitt, un haut responsable de la police britannique avait, quant à lui, déclaré à l’issue d’une nouvelle enquête sur ce décès mystérieux : «Mon opinion personnelle, à l’issue de l’enquête, est que ce qui s’est passé était un accident»

«Je crois que nous avons affaire à une mort tragique inexpliquée. Je suis convaincu que la mort de Gareth n’est en aucune manière liée à son travail», avait-t-il ajouté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales