Israël désire vendre aux enchères du matériel scolaire financé par l'UE et confisqué en Palestine

- Avec AFP

Israël désire vendre aux enchères du matériel scolaire financé par l'UE et confisqué en Palestine© Ammar Awad Source: Reuters
Des enfants palestiniens dans une classe en Cisjordanie (image d'illustration).

L'UE a condamné un projet, qu'elle attribue au gouvernement israélien, de vente aux enchères de structures humanitaires, fournies par l'UE à des villages bédouins en Cisjordanie occupée, et confisquées selon elle par les autorités du pays.

Selon plusieurs sources, dont Libération, l’armée israélienne «compte vendre aux enchères deux salles de classe financées par l’Union européenne et confisquées à une communauté palestinienne en Cisjordanie occupée».

Selon le porte-parole de l'Union européenne (UE) à Jérusalem, Shadi Othman, interrogé le 31 mai, cette vente doit être effectuée par le Cogat, l'organe israélien chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens.

Dans le cas où les propriétaires ne procèdent pas à une demande de restitution de leurs biens dans un délai de 30 jours suivant la publication de cette annonce, les biens seront vendus

Celui-ci n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de confirmation de ces informations. Les structures en question ont été saisies en 2018 selon l'UE. Il s'agit de deux préfabriqués servant de classes donnés par l'Union européenne aux bédouins du village de Ibziq, et de deux tentes et trois hangars attribués à cette communauté à al-Hadidiya dans la vallée du Jourdain, précise l'UE dans un communiqué. Ces classes ont été confisquées par les Israéliens en octobre dernier, le village, étant situé sous contrôle militaire israélien. Israël a aussi prétexté la confiscation par le fait que le lieu était un site archéologique biblique.

Une demande de restitution de l'Union européenne aurait été envoyée aux autorités israéliennes

L'UE cite une annonce légale parue le 6 mai dans le quotidien israélien Maariv dans laquelle il est fait mention de «bien saisis en Cisjordanie». Libération précise que le catalogue de vente liste «des équipements correspondants en tout point à ceux financés par l’UE aux côtés de matériaux de construction divers (tuyaux, poutres, sacs de ciment…) et d’autres bien confisqués (de la vieille Suzuki à des cargaisons de presse-agrumes et d’écharpes)».

«Dans le cas où les propriétaires de ces biens ne procèdent pas à une demande de restitution de leurs biens dans un délai de 30 jours suivant la publication de cette annonce, les biens seront vendus» aux enchères, est-il précisé. Shadi Othman a assuré à l'AFP qu'une demande de l'UE de restitution avait été «communiquée via un communiqué officiel» aux autorités mais qu'elle n'avait «jamais» reçue de réponse.

«Les missions de l'Union européenne à Jérusalem et Ramallah [en Cisjordanie occupée] ont appelé les autorités israéliennes à rendre les biens confisqués à leurs bénéficiaires sans condition préalable et aussi vite que possible, et à défaut de leur fournir sans délai des compensations [financières]», ajoute l'UE. Selon le communiqué, les structures saisies ont une valeur de 15 320 euros.

L'UE, dont la France, finance fréquemment des structures humanitaires dans les villages bédouins de Cisjordanie occupée. Les autorités israéliennes les confisquent régulièrement, au motif que leurs bénéficiaires ne disposent pas des permis nécessaires à leur construction. Israël occupe depuis près de 50 ans la Cisjordanie où plusieurs communautés de bédouins sont installées.

Lire aussi : Netanyahou prévoit l'annexion des colonies israéliennes en Cisjordanie s'il est réélu

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»