Frontière Venezuela-Colombie : Maduro envisage de déployer 3 000 soldats supplémentaires

Frontière Venezuela-Colombie : Maduro envisage de déployer 3 000 soldats supplémentaires Source: Reuters
Le président vénézuélien Nicolas Maduro
Suivez RT France surTelegram

Au cours d’un rassemblement à Caracas le 28 août, le président vénézuélien a déclaré l’extension de la fermeture partielle des frontières avec la Colombie sur quatre autres villes et le déploiement de soldats supplémentaires dans la zone.

Le déploiement de nouvelles unités militaires entend combattre les groupes paramilitaires présumés et les trafiquants de drogue et la «guerre économique contre notre peuple», a fait savoir le président vénézuélien.

Prenant la parole lors d’un rassemblement à Caracas vendredi, Maduro s’est dit être ouvert à une rencontre avec le président colombien Juan Manuel Santos pour discuter de leurs problèmes, n’importe où et quand son homologue le désirerait.

Le conflit a éclaté il y a une semaine quand Maduro a fait fermer le point de passage principal entre les deux pays afin de combattre ce qu’il désigne comme des groupes de guérilleros, de paramilitaires, de trafiquants de drogue ou d'essence. Il a également déclaré l’état d’urgence dans six villes de l’Ouest du pays. Suite à l’incident, les autorités vénézuéliennes ont expulsé plus de mille ressortissants colombiens, tandis que 5 000 autres ont quitté le pays volontairement.

Entretemps, le 28 août, un représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a appelé les deux partis impliqué dans le conflit à travailler ensemble au règlement de la crise, et mettre l’accent sur les responsabilités du Venezuela.

«Nous appelons les autorités du Venezuela à s’assurer que les droits de l’Homme de tous les individus affectés soient pleinement respectés, surtout dans un contexte d’expulsion», a souligné Rupert Colville, le porte-parole du HCDH.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix