Le nombre de réfugiés retrouvés morts dans un camion en Autriche atteint 71, dont 4 enfants

La police scientifique analyse le camion abandonné le long de l'autoroute avec des dizaines de migrants morts à l'intérieur Source: Reuters
La police scientifique analyse le camion abandonné le long de l'autoroute avec des dizaines de migrants morts à l'intérieur

71 corps de migrants, dont 59 hommes, 8 femmes et 4 enfants ont été extraits du camion arrêté sur la bande d'urgence d'une autoroute de l'est de l'Autriche non loin de la Hongrie et de la Slovaquie. 3 suspects ont été arrêtés en Hongrie.

Les 71 migrants sont probablement Syriens, et quatre enfants figurent parmi eux, a annoncé vendredi la police. 

«Parmi les 71 personnes, il y avait 59 hommes, huit femmes et quatre enfants, dont une fillette âgée d'un ou deux ans», a déclaré le porte-parole de la police, Hans Peter Doskozil lors d'une conférence de presse. Il a précisé que des documents de voyage syriens avaient été retrouvés, et que le groupe étaient «probablement» constitué de réfugiés syriens.

Le principal auteur présumé de cette tuerie macabre est un Bulgare d'origine libanaise. Deux autres suspects ont également été arrêtés : un ressortissant bulgare et un hongrois. 

Les trois suspects sont actuelement en garde à vue en Hongrie.

«Pour le moment, trois personnes ont été arrêtées en Hongrie, et nous pensons qu'il s'agit du fil conducteur vers les auteurs» du crime, a déclaré Hans Peter Doskozil, lors de la conférence de presse.

Jeudi, les estimations oscillaient entre 20 et 50 corps. Le nouveau bilan est désormais beaucoup plus lourd. Le comptage a été rendu très difficile par l'état de décomposition avancée des corps.

Le véhicule de 7,5 tonnes était immatriculé en Hongrie et portait le logo d'une entreprise de volaille basée en Slovaquie. Son chauffeur s'était évaporé dans la nature. Les polices autrichienne et hongroise avaient lancé une enquête conjointe pour le retrouver.

Ce nouveau drame a été annoncé alors que la chancelière Angela Merkel participait à Vienne à un sommet avec les dirigeants des Balkans de l'Ouest, qui ont réclamé un «plan d'action» de l'UE pour contenir les migrants. 

«Nous sommes tous bouleversés par ces terribles nouvelles, a dit Mme Merkel. C'est un avertissement pour que l'on se mette au travail, pour résoudre ce problème et faire preuve de solidarité».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales