Ces gangs arabes qui font la loi dans les rues de Berlin (REPORTAGE)

Ces gangs arabes qui font la loi dans les rues de Berlin (REPORTAGE)© REUTERS/Fabrizio Bensch
Un membre des forces de l'ordre allemand, à Berlin (image d'illustration).

Un ex-kick-boxeur et célèbre garde du corps allemand, qui a travaillé à la sécurité de stars comme Sean Penn, fournit à RT un témoignage unique sur les gangs arabes qui imposent leur loi dans les rues de Berlin.

Michael Kuhr, ancien kick-boxeur devenu célèbre garde du corps en Allemagne, confie pour RT son expérience sur le monde de la pègre berlinoise – et plus particulièrement, sur les méfaits des gangs arabes dans la capitale allemande.

Ceux-ci, selon son témoignage, ont émergé dans les années 1990, «repoussant les gangs locaux et prenant le contrôle de la vie nocturne de Berlin». «Ce sont des parrains à présent, contrôlant complètement [le crime organisé dans la ville], dont le trafic de drogues, la prostitution et le faux-monnayage», confie ce spécialiste de la sécurité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»