Six faits que vous devez savoir sur le tueur Vester Lee Flanagan

Capture d'écran du compte de Twitter de Vester Lee Flanagan
Capture d'écran du compte de Twitter de Vester Lee Flanagan

Vester Lee Flanagan qui a tué deux journalistes en direct aux Etats-Unis, s’est révélé être un individu à la dérive qui avait déjà porté des nombreuses plaintes en justice pour des insultes raciales.

1. Vester Lee Flanagan avait des problèmes avec la gestion de sa colère

Vester Lee Flanagan a été embauché sur WDBJ au printemps 2012 en Floride mais l’année suivante, il a été renvoyé. Selon les déclarations de ses anciens collègues, on lui a demandé de quitter son poste à cause de son caractère difficile. «Il cherchait les gens pour qu’ils lui disent des choses qu’il puisse considérer comme des insultes», a déclaré le directeur général de la chaîne WDBJ, Jeff Marks.

En savoir plus : Etats-Unis : deux journalistes abattus en direct en Virginie

«Il est évident qu’après de nombreux incidents liés à sa colère, nous l’avons renvoyé. Mais il n’a pas apprécié du tout et nous avons dû appeler à la police pour qu’elle l’escorte hors du bâtiment», a-t-il poursuivi.

2. Après son renvoi, Flanagana porté plainte pour discrimination raciale

En 2012, il s’est adressé au Comité pour l’égalité des chances dans le travailauquel il a déclaré que le personnel de la chaîne proférait des insultes à caractère racial. Mais d’après le chef de la chaîne, toutes ces accusations ont été fabriquées. Même si sa plainte n’a pas abouti, ses anciens collègues l’ont vu plusieurs fois aux alentours des bureaux de la chaîne. 

3. Flanagan a porté plainte contre la compagnie de télévision WDBJ  

En mai 2014, il a décidé de déposer une plainte contre la chaîne de télévision pour obtenir l’argent qu’il estimait lui être dû. Mais une nouvelle fois, la justice a rejeté sa plainte.

Capture d'écran du compte de Twitter
Capture d'écran du compte de Twitter

4. Flanagan justifié son acte sur les réseaux sociaux  

Les images vidéo du moment où il tire sur les journalistes sont apparues sur sa page Facebook et sur son compte Twitter. Sur la vidéo, on entend d’abord les coups de feu, puis la caméra tombe au sol et continue à filmer les jambes du tireur en train d’abattre la journaliste.

Il s'est aussi justifié sur twitter, énumérant les différentes raisons pour lesquelles il a décidé de les assassiner. Selon son compte Twitter, la journaliste Alison Parker avait fait des commentaires racistes qu’il avait pris pour de graves insultes.

Capture d'écran du compte de Twitter de Bryce Williams
Capture d'écran du compte de Twitter de Bryce Williams

5. Flanagan possédait sa chaîne sur YouTube  

RT a trouvé sa chaîne YouTube où il avait mis en ligne une vidéo dans laquelle il se présente en six minutes.

6. Flanagan était en fin de compte une personne peu ordinaire

Selon les informations personnelles qu’il a mises en ligne sur les réseaux sociaux, Vester Lee Flanagan était témoin de Jéhovah depuis son enfance.

Capture d'écran de la page de Facebook de Vester Lee Flanagan
Capture d'écran de la page de Facebook de Vester Lee Flanagan

On trouve aussi sur son fil Twitter des photos de lui en sous-vêtements.

Capture d'écran de la page de Facebook de Vester Lee Flanagan
Capture d'écran de la page de Facebook de Vester Lee Flanagan

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales