Ecologie, science, sécurité... Le Forum international de l'Arctique ouvre à Saint-Pétersbourg

Ecologie, science, sécurité... Le Forum international de l'Arctique ouvre à Saint-Pétersbourg© Ramil Sitdikov Source: Sputnik
Vladimir Poutine s'exprime lors du Forum international de l'Arctique à Saint-Pétersbourg le 9 avril 2019.

Ce 9 avril lors de l'édition 2019 du Forum international de l'Arctique, à Saint-Pétersbourg, le président russe a insisté sur l'importance des enjeux écologiques dans la région.

Le président russe Vladimir Poutine a mis l'accent, lors du Forum international de l'Arctique à Saint-Pétersbourg, sur la nécessité de poursuivre un développement durable et stable dans la région arctique. Partant, le chef d'Etat a prôné la promotion des technologies de protection de l'environnement et le développement des infrastructures de transport. Des axes que la Russie compte défendre lorsqu'elle accédera à la présidence tournante de deux ans du Conseil de l'Arctique, en 2021.

A l'occasion du forum également, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a clarifié le rôle stratégique de la Russie dans un région qui intéresse les grandes puissances. Pour lui, les déclarations selon lesquelles la Russie cherchait à militariser cette région sont erronées. «Notre position sur le sujet est même plutôt à l'opposé. Nous ne voyons aucune problématique qui justifierait une solution militaire, pas plus qu'une implication de l'OTAN», a-t-il plaidé. 

«[En Arctique], nous ne faisons rien d'autre que de prendre les mesures nécessaires pour assurer notre sécurité nationale», a fait valoir le chef de la diplomatie russe, cité par l'agence Tass. «C'est le seul but de notre activité dans la la région arctique, comme dans n'importe quelle autre région russe», a-t-il insisté, ajoutant que la Russie ne «menaçait personne».

Une coopération franco-russe en Arctique

A l'ouverture du Forum international de l'Arctique, RT France a en outre interrogé l'ambassadeur de France en Russie, Sylvie Bermann, sur les enjeux des relations franco-russes dans la région arctique. «La France est une nation "arctique". Nous sommes [...] observateurs au Conseil de l'Arctique [...], nous avons 25 projets scientifiques franco-russes que nous souhaitons développer», a notamment déclaré la diplomate française. «Nous souhaitons également alerter sur les risques du réchauffement climatique et plaider pour que la Russie ratifie rapidement l'accord de Paris [sur le climat]», a-t-elle aussi confié.

L'édition 2019 du Forum international de l'Arctique, organisé à l’initiative du Roscongress, un organisme public russe, se tient ces 9 et 10 avril 2019. Cette année, il a pour intitulé : «L'Arctique, un océan d'opportunités».

Lire aussi : L’ECHIQUIER MONDIAL. Arctique : un trésor impossible à partager

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»