Bis repetita : des véhicules militaires américains se percutent en Pologne, deux soldats blessés

Bis repetita : des véhicules militaires américains se percutent en Pologne, deux soldats blessés© Agencja Gazeta Source: Reuters
Un soldat américain décharge un char M1 Abrams à Jankowo Pomorskie en Pologne (image d'illustration).

Le nombre de blessés s'alourdit pour le contingent américain déployé en Pologne, avec deux soldats hospitalisés après un nouvel accident impliquant des véhicules militaires américains. L'énième épisode d'une série qui n'en finit plus.

Décidément, la Pologne est une terre hostile pour les militaires américains. Et la Russie n'est toujours pour rien dans ces déboires. Le 26 mars, deux véhicules de transport militaire sont en effet entrés en collision près de la ville de Brzesk, blessant deux soldats qui ont dû être hospitalisés, selon les médias locaux. D'après un porte-parole de la police, les véhicules se trouvaient en Petite Pologne dans le sud du pays, et se dirigeaient vers la frontière slovaque.

Les circonstances de l'accident sont encore inconnues et la police militaire tente de comprendre comment les véhicules ont pu entrer en collision, alors même que les routes étaient sèches et les conditions météorologiques clémentes.

Si cette nouvelle mésaventure est loin d'être une première pour le contingent américain en Pologne, les militaires avaient jusqu'à présent à faire à un adversaire plus coriace : le verglas. Ainsi en février dernier, sept soldats basés à Zagan avaient été blessés dans un accident de la route, dont deux grièvement, après que leur véhicule s'est renversé. Avant cela, en janvier 2017, c'est un camion rempli de munitions pour char M1 Abrams qui s'était renversé, déversant son contenu sur la route gelée. Les autorités polonaises avaient étaient contraintes de fermer la route pour récupérer la dangereuse cargaison.

Et quand ce ne sont pas les routes, ce sont... les ponts. Fin janvier 2017, plusieurs véhicules blindés américains ont été endommagés en passant en-dessous de ponts moins hauts que prévu. Le choc a eu lieu en Allemagne, alors que les véhicules se rendaient en Pologne depuis le port allemand de Bremerhaven. Un incident que le commandant des forces américaines en Europe Ben Hodges avait mis sur le compte du manque d'informations des Américains sur les infrastructures des pays de l'ancien bloc soviétique.

Lire aussi : Pont trop bas, verglas et collision : les mésaventures de l'armée américaine en Pologne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»