Canada : un prêtre agressé à l'arme blanche en pleine messe à Montréal

Canada : un prêtre agressé à l'arme blanche en pleine messe à Montréal© Daniel SLIM Source: AFP
L'oratoire Saint-Joseph de Montréal.

Selon la police de Montreal, un prêtre a été poignardé alors qu'il célébrait la messe – diffusée à la télévision et sur internet – à l'oratoire Saint-Joseph. Ses jours ne seraient pas en danger. L'auteur de cet acte a été arrêté.

Un prêtre a été agressé à l'arme blanche le 22 mars pendant la messe du matin à l'oratoire Saint-Joseph de Montréal, a annoncé la police, qui a également indiqué avoir procédé peu après à l'arrestation de l'agresseur. 

«Le suspect a été arrêté par les policiers, a été transporté en centre de détention, où il sera rencontré par les enquêteurs au courant de la matinée», a déclaré à l'AFP Caroline Chèvrefils, porte-parole du service de police de la ville de Montréal. Le prêtre, légèrement blessé au haut du corps, a été transporté à l'hôpital, mais il n'y aurait, selon elle, «aucun danger pour sa vie». «Son état de santé est stable. Toutes nos prières l'accompagnent», a confirmé le diocèse de Montréal sur Twitter.

D'après des informations de TVA Nouvelles, la victime serait le père Claude Grou, recteur de l'oratoire Saint-Joseph. La messe du matin étant diffusée chaque jour en direct sur internet et à la télévision, l'agression a été vue par de nombreux témoins.

Sur les images, un homme s'approche du prêtre qui est placé derrière l'autel. Après quelques secondes d'hésitation, le père Claude Grou tente de s'échapper, mais l'agresseur lui assène plusieurs coups de couteau. Le prêtre tombe puis se relève rapidement, alors que les paroissiens se sont interposés entre lui et l'agresseur. Selon Radio-Canada, les agents du service de sécurité de l’oratoire sont ensuite intervenus et ont pu maîtriser l’agresseur, en attendant l’arrivée des policiers qui l'ont arrêté.

L'identité autant que le mobile de l'assaillant sont pour l'heure inconnus.

Lire aussi : L'incendie de l'église Saint-Sulpice à Paris serait d'origine criminelle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»