Trump se dit prêt à reconnaître la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan

Trump se dit prêt à reconnaître la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan© Jalaa Marey Source: AFP
Deux personnels de l'ONU sur les hauteurs du Golan.

Donald Trump, dans un message publié sur Twitter, a évoqué une éventuelle reconnaissance par son pays de la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan, zone dont l'occupation par l'Etat hébreu depuis 1967 est condamnée par l'ONU.

Ce 21 mars, le président des Etats-Unis a fait une déclaration sur Twitter évoquant une possible reconnaissance par la Maison Blanche de la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan.

«Après 52 années, il est temps pour les Etats-Unis de reconnaître pleinement la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan, qui est d'une importance cruciale pour la stratégie et la sécurité de l'Etat d'Israël sur la stabilité régionale !», a-t-il écrit.

Cette annonce intervient à quatre jours de la visite de la Maison Blanche du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, en pleine campagne pour sa réélection à l'approche des législatives du 9 avril. Celui-ci a d'ailleurs, dans la foulée, salué la prise de position de Donald Trump.

Il s'agit d'un véritable coup de pouce pour Benyamin Netanyahou, qui réclame cette reconnaissance avec insistance et se sert de sa relation privilégiée avec le président américain comme argument dans une campagne dans laquelle il rencontre de nombreuses difficultée. Il aime à présenter les gains israéliens sur le terrain diplomatique comme des succès personnels dont ses concurrents seraient incapables.

La région occidentale du Golan a été conquise sur la Syrie par Israël lors de la guerre des Six Jours. Elle fait partie des territoires que l'Etat hébreu occupe et au sujet duquel le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté en 1967 sa fameuse résolution 242. Celle-ci soulignait «l'inadmissibilité de l'acquisition de territoires par la guerre et la nécessité d'œuvrer pour une paix juste et durable permettant à chaque État de la région de vivre en sécurité».

Lire aussi : Colère en Israël après le retrait d'Airbnb de certaines colonies en Cisjordanie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»