Belgrade : la police évacue des manifestants des locaux de la télévision nationale (VIDEO)

Belgrade : la police évacue des manifestants des locaux de la télévision nationale (VIDEO)© Djordje Kojadinovic Source: Reuters
Les forces de l'ordre serbes dans les locaux de la télévision nationale à Belgrade, le 16 mars 2019.

Dans le cadre d'un mouvement social contre le président serbe Aleksandar Vucic, des manifestants ont pénétré dans les locaux de la télévision nationale, qu'ils accusent d'être inféodée au pouvoir. Les forces de l'ordre ont procédé à une évacuation.

Les forces de l'ordre sont intervenues dans la soirée du 16 mars dans le bâtiment de la télévision nationale serbe (RTS) à Belgrade pour évacuer quelques dizaines de manifestants qui s'y étaient introduits.

Les opposants au président serbe Aleksandar Vucic ayant pénétré dans l'immeuble exigeaient de s'adresser à la population à l'antenne de la RTS, afin de dénoncer ce qu'ils décrivent comme la dérive autoritaire du chef de l'État.

Comme le rapporte l'AFP, plusieurs figures de l'opposition étaient parmi les manifestants qui ont fait irruption dans le bâtiment. Parmi eux, l'ancien maire centriste de Belgrade Dragan Djilas ou encore le député souverainiste Bosko Obradovic, qui s'était récemment fait remarquer arborant un gilet jaune lors d’une séance au Parlement (le 4 décembre 2018) pour protester contre les prix jugés trop élevés de l’essence dans son pays.

Au lendemain de l'intrusion dans les locaux télévisés, des milliers d'opposants se sont rassemblés autour de la présidence serbe, à Belgrade, pour protester contre le chef de l'Etat, qu'ils accusent d'autoritarisme et de museler les médias.

Un début de bousculade s'est produit ce 17 mars alors que les forces de l'ordre tentaient – en vain – d'empêcher l'accès aux abords immédiats de la présidence d'un camion utilisé par les manifestants afin de transporter du matériel sonore pour réaliser des discours.

En juin 2018, un bref mouvement de protestation avait vu le jour dans le pays contre la hausse du prix de l’essence, donnant lieu à des blocages d'axes routiers. Mais depuis le mois de décembre 2018, l'opposition manifeste de façon régulière le samedi contre Aleksandar Vucic.

Lire aussi : De la Serbie à la Belgique, le mouvement des Gilets jaunes prend une dimension européenne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»