Un obus de mortier découvert dans les bagages d'un employé de l’ambassade des Etats-Unis en Russie

Un obus de mortier découvert dans les bagages d'un employé de l’ambassade des Etats-Unis en Russie© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Obus (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Les services de sécurité de l'aéroport de Moscou ont découvert un obus (dépourvu de substance explosive) dans les bagages d'un employé de l'ambassade américaine en Russie se rendant à New York. La diplomatie russe a dénoncé une «provocation».

Stupéfaction à l'aéroport Cheremetievo de Moscou ce 9 mars : les agents en charge de la sécurité ont découvert un obus de mortier dans les bagages d'un employé de l'ambassade des Etats-Unis en partance pour New York. Cette découverte a déclenché une alerte majeure et une équipe de déminage a été appelée. Cependant, selon un communiqué de la sécurité de l'aéroport, le dispositif ne contenait aucun composé explosif, bien que de faibles traces d'agent explosif aient été détectées sur la coque.

La personne qui a tenté de faire passer l'obus a été identifiée comme un employé de l'ambassade américaine à Moscou.

Le ministère russe des Affaires étrangères a estimé que l'incident était une «provocation» planifiée par les États-Unis et a demandé des explications.

«Compte tenu de l'attention accrue portée à la sécurité des transports aux États-Unis après les attaques terroristes du 11 septembre, il [l'employé de l'ambassade américaine] était censé comprendre que le fait de transporter un obus de mortier dans ses bagages était très grave. Cela signifie qu'il a délibérément pris cette décision», a fait savoir le ministère.

Cherchant à calmer le jeu, le citoyen américain a expliqué qu'il avait acheté un obus de mortier vide sans composé explosif pour sa «collection privée». ll a finalement été autorisé à partir.

Bien qu'il ait raté son avion à cause de cet incident, l’Américain a quand même bénéficié de l’aide du personnel de l’aéroport afin d'obtenir un billet pour le prochain vol à destination des États-Unis.

Lire aussi : Victime d'un canular russe, un responsable américain dévoile ses plans pour faire tomber Maduro

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix