Belgique : des sans-papiers se présenteront-ils bientôt aux élections européennes ?

Belgique : des sans-papiers se présenteront-ils bientôt aux élections européennes ? © Francois Lenoir Source: Reuters
Des drapeaux de l'union européenne flottent devant le siège de la Commission à bruxelles, le 14 novembre 2018 (image d'illustration).

Des militants d'un parti en gestation se sont réunis à Bruxelles pour se pencher sur la faisabilité de présenter des candidats sans-papiers sur une nouvelle liste transnationale pro-immigration, lors des prochaines élections européennes.

Une rencontre-conférence intitulée «Quelle valeur ajoutée de l’immigration ?» a été organisée ce 13 janvier à Bruxelles par le Parti européen des personnes sans-papiers (PEPS). Cette organisation politique au stade embryonnaire s’est assigné comme objectif la constitution d’une liste aux prochaines élections européennes, dans laquelle figureraient des personnes ne vivant pas légalement dans le pays où elles résident. Présents à l'événement, plusieurs intervenants français et belges ont notamment évoqué une série de problématiques liées à l’immigration et la circulation des personnes.

Comme le rapporte la RTBF, la liste que souhaitent mettre en place les militants du parti en gestation serait constituée de binômes composés d’une part d’un candidat éligible et d’autre part, d’un candidat qui ne disposerait pas de titre de séjour, ou qui disposerait d'un titre de séjour de courte durée.

La liste devrait être menée par un eurodéputé sortant de gauche dont le nom n'a pas été divulgué. L'initiative, qui se veut transnationale, dit en outre disposer de partenaires dans plusieurs pays européens comme la France, l'Italie, l'Espagne ou encore en l'Allemagne.

Si PEPS «se veut manifestement pro-immigration», comme le précise la chaîne publique belge, son programme devait être défini plus précisément lors de cette journée de colloque.

Pour l’heure, les initiateurs du projet n’ont pas précisé si des éventuels candidats sans-papiers étaient intéressés par cette démarche, somme toute risquée pour des clandestins. 

Lire aussi : Belgique : le Pacte de l'ONU sur les migrations provoque l'implosion de la coalition au pouvoir

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»