Les raids aériens ont causé la mort de 82 personnes en Syrie

Le marché de Douma© Capture d'écran du compte de Twitter de @la_stampa
Le marché de Douma

Dimanche 16 août, les deux partis rivaux syriens ont poursuivi leurs affrontements militaires dans la ville rebelle de Douma, située près de la capitale, Damas. Un bilan terrible : 82 morts et plus de 250 blessés.

L’armée de l’air syrienne a frappé la ville de Douma, fief rebelle situé à 13 kilomètres au nord-est de Damas, dimanche 16 août. Selon les informations fournies par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), le raid aérien exécuté par l’armée syrienne avait pris pour cible un marché.

«Le souk dans le centre de Douma a été frappé à quatre reprises. Il y a 82 morts et plus de 250 blessés», a indiqué Rami Abdel Rahmane, le directeur de l’OSDH.

Le raid a eu lieu lors de la première visite de Stephen O’Brien, le nouveau chef des opérations humanitaires de l'ONU en Syrie. Il était venu pour négocier l’ouverture d’un couloir humanitaire dans un pays déchiré par une guerre qui a provoqué le déplacement d’environ 7,6 millions de civils alors que 422 000 sont toujours assiégés par les belligérants. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales