Les avions américains commencent leurs raids contre Daesh en Syrie depuis la Turquie

Les avions américains commencent leurs raids contre Daesh en Syrie depuis la Turquie Source: Reuters
Un avion de chasse F-16 américain

Des avions de combat américains ont visé plusieurs cibles de Daesh en Syrie lors d’une nouvelle phase de l’opération contre les combattants de l'Etat islamique depuis la base aérienne d’Incirlik en Turquie.

Plus tôt dans la semaine, six bombardiers F-16 avaient été déployés sur la base d’Incirlik près d’Adana, dans le sud-est de la Turquie. Les forces américaines stationnant sur cette base avaient déjà effectué  des bombardements contre Daesh à l’aide de drones, la semaine dernière près de Rakka. Cependant, les raids de mercredi ont été les premières missions militaires avec équipage organisées depuis la Turquie, conformément à l' accord signé avec le gouvernement du président Ergodan en juillet dernier.

Aucun avion turc n’a participé aux raids, ont fait savoir les sources sécuritaires à Reuters. Ankara n’a pas été très active dans la campagne internationale contre les combattants de l’Etat islamique, en citant des «craintes d'éventuelles conséquences».

Cette nouvelle arrive sur fond d'intensification des attaques de rebelles syriens. Au moins cinq personnes ont péri et des centaines ont été blessés dans le dernier bombardement de Damas des combattants rebelles, le deuxième depuis le début de la semaine. Pour la première fois depuis des mois, le gouvernement syrien a avoué que ses troupes avaient subi une défaite dans plusieurs parties du pays.

En savoir plus : L'armée syrienne abandonne une région clé aux rebelles

Le calendrier des bombardements des Etats-Unis en Syrie coïncide pourtant avec les déclarations des responsables américains sur la couverture aérienne qu’il entend assurer pour les «rebelles modérés» qu’ils entrainent et soutiennent. En approuvant cette décision, le Pentagone a souligné que ces rebelles sont déterminés à combattre Daesh, et non pas le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad.

Dans le même temps, le Département d’Etat américain continue d’accuser al-Assad de la situation dans le pays. «Le régime d’Assad est franchement la racine de tous les malheurs là-bas», lit-ont dans une déclaration publié sur le site du Département d'Etat américain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»