Trois bols de riz par jour ? En détention au Japon, Carlos Ghosn n'aurait droit à aucune faveur

Trois bols de riz par jour ? En détention au Japon, Carlos Ghosn n'aurait droit à aucune faveur© Toru Hanai Source: Reuters
Carlos Ghosn apparaît sur un écran géant dans une rue de Tokyo.

Arrêté dès son arrivée en jet privé à Tokyo ce 19 novembre, le patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, est directement passé par la case prison. Et le traitement qui lui est réservé ne différerait guère de celui d'un prisonnier moyen.

D'après une information rapportée par RTL ce 21 novembre, le dirigeant déchu de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, Carlos Ghosn, ne bénéficierait d'aucun traitement de faveur en détention. Il n'aurait droit qu'à trois bols de riz par jour, à une cellule exiguë et à un matelas. Selon un avocat japonais interrogé par Les Echos, le grand patron est également privé, comme tout détenu au Japon, de presque tout contact avec l'extérieur. «Les suspects n'ont droit ni à un coup de fil ni à un e-mail. C'est la police qui contacte pour lui son avocat», explique ainsi maître Masako Suzuki, avocat au cabinet Izumibashi.

Plutôt qu'une mise en examen à la française, le PDG a été arrêté juste après l'atterrissage de son jet privé le 19 novembre à Tokyo sur des soupçons de malversations après une enquête interne. Ce 21 novembre, la télévision japonaise a diffusé les images de l'arrestation alors que l'avion avait à peine touché le sol.

Longtemps le dirigeant le mieux payé du Japon, aurait dissimulé la moitié de sa rémunération, ne déclarant qu'un revenu de cinq milliards de yens, l'équivalent de 39 millions d’euros, d'après l’agence de presse nippone Jiji. Le constructeur automobile Nissan, que Carlos Ghosn a redressé à partir de 2011, a assuré avoir les preuves que ce dernier avait détourné des biens de l’entreprise à des fins personnelles.

Lire aussi : Le PDG de Renault Carlos Ghosn arrêté à Tokyo, Nissan veut le démettre «rapidement»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»