La Suisse lève ses sanctions contre l'Iran

Berne© Ruben Sprich Source: Reuters
Berne

Les autorités suisses ont décidé de lever partiellement leurs sanctions contre l’Iran. Les échanges commerciaux de métaux précieux et de produits pétrochimiques avec des organes publics iraniens seront possibles dès demain 13 août.

«La décision de ce jour reflète le soutien du Conseil fédéral à la mise en œuvre de l’accord sur le nucléaire […] et témoigne de son intérêt pour l’approfondissement des relations bilatérales avec l’Iran», a écrit sur sont le Département fédéral suisse des Affaires étrangères (DFAE).

Le gouvernement suisse a décidé de lever les sanctions à l’égard du commerce de métaux précieux avec des organes publiques iraniens, de même que celles qui concernent le commerce de produits pétrochimiques, le transport de pétrole ou de produits pétroliers iraniens.

«Au chapitre financier, les valeurs seuils applicables en matière de déclaration et d'autorisation obligatoires ont été multipliées par dix pour les transferts de fonds dont des personnes iraniennes sont les bénéficiaires ou les donneurs d'ordre. Ces mesures étaient déjà suspendues depuis le 30 janvier 2014», a encore fait savoir le DFAE.

Au demeurant, la plupart des sanctions internationales contre l’Iran restent actuellement en vigueur, y compris celles décrétées par le Conseil de sécurité des Nations unies. La Suisse pourrait néanmoins réintroduire les mesures qu’elle a supprimées au cas où l’Iran ne respecterait pas les termes de l’accord sur le nucléaire iranien intervenu le 14 juillet dernier entre le groupe des 5+1 et Téhéran.

En savoir plus : Les sanctions levées, les entreprises françaises vont tenter de reprendre leur place en Iran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales