Attentat en Iran : le moment où les assaillants font feu sur la foule capturé en vidéo (IMAGES CHOC)

Attentat en Iran : le moment où les assaillants font feu sur la foule capturé en vidéo (IMAGES CHOC)© Capture d'écran de la vidéo diffusée par Ruptly
Capture d'écran de la vidéo diffusée par Ruptly

Une séquence vidéo filmée ce 22 septembre montre l'instant où des coups de feu sont tirés sur la foule qui assistait à un défilé militaire dans une ville du sud-ouest iranien. L'attaque a fait 24 morts et 60 blessés.

Des images réalisées au moment de l'attentat contre un défilé militaire dans la ville d’Ahvaz, dans le sud-ouest de l'Iran, ont été diffusés par l'agence Ruptly.

Dans cette séquence vidéo, une caméra tremblante enregistre des images de civils et de soldats allongés sur le sol alors que de nombreux coups de feu se font entendre. Plusieurs secondes après le début du tournage, des soldats portant des gilets pare-balles et des fusils d’assaut peuvent être aperçus en train de ramper. 

Attention, la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité.

Selon un dernier bilan officiel, 24 personnes sont mortes, dont des femmes et des enfants, lors de cette attaque qui a également fait 60 blessés. Un premier bilan communiqué par la télévision publique iranienne faisait pourtant état de 29 blessés.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a, dans la foulée, accusé un «régime étranger» soutenu par Washington d'être «responsable» de l'attentat. Il a également estimé que les assaillants avaient été «nourris par l’Arabie saoudite». En outre, le porte-parole des Gardiens de la Révolution Ramezan Sharif a déclaré que «ceux qui ont ouvert le feu sur les gens et les forces armées [étaient] liés au mouvement al-Ahvazieh», un groupe séparatiste arabe.

Pour autant, le groupe terroriste Etat islamique a revendiqué l'attentat, selon son agence de propagande citée par l'AFP. Plus tôt, un porte-parole de l'armée iranienne avait déclaré que les assaillants n'appartenaient pas à cette organisation djihadiste, mais étaient «liés aux Etats-Unis et [à l'agence de renseignement israélienne] Mossad».

Lire aussi : «Paix avec l’Iran !» : une pacifiste américaine s’incruste lors d'un débat anti-Téhéran (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter